Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'album «Motels» de Miracles: du vrai live de route (VIDÉO)

MONTRÉAL - Le groupe Miracles est le projet des Montréalais Hugo Mudie et Fred Jacques, membres fondateurs de l’ancienne formation punk-rock Sainte Catherines. Motels, c’est un album country-folk enregistré dans onze chambres de motels du Québec. Rencontre avec les deux vieux chums trentenaires dans un resto d’Hochelaga-Maisonneuve.

Une visite

Dans la plupart des villes visitées, un chanteur-musicien connu venait livrer les paroles de deux morceaux. C’est ainsi que les gars de Miracles ont notamment fait appel au talent de Xavier Caféïne au motel Ritz à Gatineau. Il en va de même pour Mara Tremblay au motel Chantmartin à Tadoussac ainsi que pour Fred Fortin et Clément Jacques au motel Richelieu à Jonquière. Les gars de Miracles ont ouvert leur porte à huit artistes natifs de la région où ils posaient leurs valises, le temps d’une chanson ou deux.

«Après 15 albums en 15 ans avec tous nos projets, on avait envie de quelque chose de différent et de tripant, raconte Hugo Mudie. On s’est dit que tant qu’à faire un premier album en français, on allait le faire à notre manière. Cette idée de motels de la Belle Province, de places où on a toujours été durant nos tournées était finalement assez naturelle pour nous. Parce que la route, on connaît!»

«C’est très différent de Sainte Catherines, c’est évident, de renchérir Fred Jacques. Par contre, c’est un peu la continuité folk-country du premier album qu’on a sorti pour Miracles (octobre 2012). Sauf que cette fois-ci, on assume le français.»

Équipe de boys

Les deux musiciens ont pratiquement touché à tout. Chacun pouvait par exemple écrire des textes qu’il proposait ensuite à son acolyte. Même approche pour la musique, le concept, le visuel de l’album… Ils aiment s’investir à fond dans leur projet. Cela dit, quelques autres personnes se sont impliquées généreusement dans Motels.

C’est le cas de Ryan Battistuzzi à la prise de son, aux consoles et à la guitare, de Cléo Beauchamp-Paquette à la contrebasse et de Julien Blais à la batterie et aux percussions.

«Au fond, on a joué 24 chansons, explique Hugo Mudie. En plus de nos propres compositions originales, on faisait un cover. C’est seulement en postproduction qu’on a fait le ménage et gardé nos morceaux préférés. On voulait toucher à peu près à toutes les régions du Québec: Rouyn-Noranda, Sept-Îles, Victoriaville, Granby, Montréal…»

À la facture très personnelle, les chansons originales racontent des histoires inspirées du parcours atypique des deux musiciens. Quant aux pièces adaptées en français, on peut mentionner Dirty Old Town (The Pogues) faite par Simon Proulx des Trois Accords, Asshole (Beck) sur laquelle participent Fred Fortin et Clément Jacques, puis Always On My Mind (Willie Nelson) joliment livrée par Xavier Caféïne.

Dans cette collaboration, l’artiste invité a laissé un peu sa marque, surtout dans le choix de la reprise. «Par exemple, Dumas a choisi une ''toune'' de Sonic Youth, indique Mudie. Ça se rapproche un peu de sa musique.»

«Les motels sonnent à peu près tous pareils»

Hugo Mudie et Fred Jacques ont redécouvert aux quatre coins du Québec une faune hallucinante de lieux qui, étrangement, offraient une «relative constance» au niveau de l’enregistrement.

«On n'a eu aucun problème important de captation sonore, précise Fred Jacques. Le tapis changeait un peu l’effet, mais c’est tout. C’est toujours un peu meublé pareil une chambre de motel. Et finalement, ça sonne à peu près toujours pareil. En plus, on utilisait toujours les deux mêmes micros pour Hugo et moi. On a évidemment dû s’adapter souvent. On s’est débrouillé avec ce qu’on avait. On a enregistré quelques prises de batterie dans une toilette en céramique.»

«Une track de contrebasse a aussi été faite dans un bain, affirme Mudie. Une porte est devenue le bass drum. On se servait des éléments qui nous entouraient dans la chambre.»

Sous étiquette Music Mansion Records (nouveau label montréalais) Motels sortira le 1er avril.

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 10 des jeunes artistes québécois à surveiller en 2014

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.