Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pauline Marois : aucuns fonds publics pour la promotion de la souveraineté

Le livre blanc sur l'avenir du Québec ouvrira un dialogue, mais n'aura pas pour objectif de créer une fenêtre référendaire. C'est ce qu'affirme la chef du Parti québécois, Pauline Marois, qui précise également qu'aucun denier public ne servira à promouvoir la souveraineté.

Un texte de Mylène Crête

En entrevue aux Coulisses du pouvoir, Pauline Marois, fait la distinction entre son projet de livre blanc sur l'avenir du Québec si son gouvernement est réélu et la responsabilité qu'aurait son parti de promouvoir la souveraineté advenant une campagne référendaire.

Elle réitère qu'un gouvernement péquiste ne tiendrait pas de référendum sur l'indépendance du Québec si les Québécois n'en veulent pas. Le but du livre blanc sur l'avenir du Québec serait d'abord de faire le point sur la situation de la province.

« Nous allons rouvrir le dialogue sur cette question-là et, moi, je crois qu'il faut se garder cette possibilité, reconnaît Pauline Marois. Évidemment, à ce moment-ci, l'enjeu de la campagne, ce n'est pas cela. »

Par contre, le livre blanc pourrait servir à mettre de l'avant certaines questions où le Québec est en désaccord avec le gouvernement fédéral. « Il pourra se dégager de cette discussion le fait qu'on mette de l'avant des dossiers qui vont nous amener à demander à Ottawa de respecter nos responsabilités et nos pouvoirs sans nous amener à un référendum », soutient Pauline Marois.

La défense des intérêts du Québec auprès du gouvernement fédéral et du français fera partie de ses priorités si elle obtient un gouvernement majoritaire.

Par ailleurs, Pauline Marois indique que les consultations pour son livre blanc sur l'avenir du Québec coûteront moins cher que celles de la commission Bouchard-Taylor.

L'entrevue avec la chef du Parti québécois sera diffusée à l'émission Les Coulisses du pouvoir dimanche à 11 h sur Ici Radio-Canada Télé.

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne électorale en images

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.