POLITIQUE
30/03/2014 03:45 EDT | Actualisé 30/05/2014 05:12 EDT

Marc Bellemare invite à voter pour le PQ

Presse canadienne

L'ex-ministre libéral Marc Bellemare estime que le retour du Parti libéral au pouvoir n'est pas souhaitable « aussi longtemps que la commission Charbonneau n'aura pas fait toute la lumière sur la corruption qui ronge le Québec ». Il y a une seule alternative à son avis : le Parti québécois.

« Il faut éviter de remettre les rênes du pouvoir au Part libéral du Québec qui fait actuellement l'objet de nombreuses enquêtes criminelles », écrit-il dans une lettre envoyée aux médias dimanche.

Si les libéraux remportent les élections, la province risque de « voir son économie en souffrir et le cynisme atteindre un niveau inégalé ».

L'avocat invite plutôt la population à donner son appui au PQ. Pauline Marois, même majoritaire, ne tiendra pas de référendum dans un prochain mandat, croit-il.

« De tous les chefs péquistes qui ont défilé depuis 50 ans, elle est sûrement la plus raisonnable et la plus pragmatique sur la question nationale », dit-il. Selon lui, le poing levé de Pierre Karl Péladeau en faveur de la souveraineté a été récupéré par les libéraux pour tenter de faire oublier « leur bilan désastreux au plan de l'éthique ».

Seul le Parti québécois pourra remettre l'État et ses institutions « sur le chemin d'une intégrité sans faille », estime-t-il.

« La Commission Bastarache a démontré que les collecteurs de fonds faisaient la pluie et le beau temps dans le gouvernement Charest », écrit M. Bellemare, rappelant aussi les récentes perquisitions de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) chez les entreprises de l'ex-collecteur de fonds du PLQ, Marc Bibeau.

Lors de la dernière élection générale, Marc Bellemare avait appuyé le candidat péquiste Serge Cardin dans la circonscription de Sherbrooke.Ce dernier a battu Jean Charest par plus de 2500 votes.

Le chef libéral Philippe Couillard n'a pas voulu commenter la sortie de Marc Bellemare.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La campagne électorale en images Voyez les images