Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'extrême droite et la droite gagnent des mairies, la gauche en perd

Le Parti socialiste (PS) au pouvoir en France a subi une défaite cuisante dimanche aux élections municipales, alors que l'extrême droite française dirigée par Marine Le Pen revendique le « meilleur score de son histoire ».

Le Parti socialiste a sauvé la face en conservant Paris avec à sa tête, pour une première fois de son histoire, une mairesse.

Les résultats provisoires indiquent que les listes de droite ont recueilli 45,91 % des voix au niveau national, les listes de gauche 40,57 %, le Front national-Rassemblement Bleu Marine 6,84 %.

La gauche a perdu au moins 155 villes de 9000 à 100 000 habitants, dont 50 villes de plus de 30 000 habitants, selon les chiffres du ministère intérieur. Toulouse, quatrième ville en importance au pays, est notamment passée à droite.

Les élections municipales ont été marquées par une très forte abstention, alors que le camp du président socialiste François Hollande, au pouvoir depuis deux ans, comptait sur une forte participation afin de limiter les dégâts du premier tour, qui s'est tenu le 23 mars.

Les candidats aux élections municipales françaises portent les couleurs des principaux partis nationaux. Le mauvais score du PS laisse présager un remaniement ministériel, qui permettrait à M. Hollande de répondre à l'insatisfaction de l'opinion publique.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault pourrait fort bien ne pas être reconduit par le président, à la suite du remaniement. Il a expliqué qu'il avait sa part de responsabilité dans la défaite et a plaidé pour la constitution d'une « équipe gouvernementale efficace et soudée et une majorité rassemblée ».

Toutefois, le PS a réussi à conserver la mairie de Paris, avec la nette victoire d'Anne Hidalgo, 54 ans, qui devient la première femme à diriger la capitale française.

Le premier parti de l'opposition de droite, l'Union pour un mouvement populaire (UMP), a revendiqué une « grande victoire » et son président Jean-François Copé a appelé M. Hollande à « absolument changer de politique ».

Le FN pourrait remporter 15 villes

Le Front national (FN) « réalise le meilleur score de toute son histoire » pour des municipales, a affirmé son numéro 2 Florian Philippot.

Le FN remporte au moins six villes au second tour des élections municipales, dont des villes moyennes comme Béziers, Fréjus, ainsi que Hayange. La présidente du FN, Marine Le Pen, a également revendiqué Beaucaire, Cogolin et Villers-Cotterêt.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a même indiqué, avant la publication des résultats complets, que le Front national pourrait remporter jusqu'à 15 villes.

La présidente du parti, Marine Le Pen, a affirmé que ces gains lui permettront d'atteindre son objectif de faire élire au moins 1000 conseillers municipaux. Selon Mme Le Pen, le Front national en comptera plus de 1200.

A Béziers (71 000 habitants), la victoire de l'ancien président de Reporters sans frontières Robert Ménard, obtenue grâce au soutien du FN, incarne la stratégie suivie par Mme Le Pen pour dédiaboliser sa formation.

À Fréjus où le FN l'a emporté, la tension était palpable et de brèves échauffourées se sont produites entre partisans et opposants du vainqueur, David Rachline. Un cordon policier a été déployé pour protéger la permanence du FN.

« Il y a les villes qui sont gagnées et puis il y a, je l'espère, plus d'un millier, peut-être même 1200 conseillers municipaux qui seront élus et qui vont, demain, continuer la deuxième étape de cette implantation locale », a déclaré Mme Le Pen après l'annonce des premiers résultats.

Le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, réélu dès le premier tour dimanche dernier, a toutefois minimisé la percée du FN. « Je ne vois pas de vague Bleu Marine », a-t-il déclaré en mettant en avant les défaites du FN à Forbach et à Avignon.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.