Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Turcs commencent à voter pour des municipales décisives pour Erdogan

Les Turcs ont commencé à voter dimanche pour des élections municipales déterminantes pour l'avenir politique du régime du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, englué dans des scandales de corruption et d'écoutes téléphoniques.

52,7 millions d'électeurs sont appelés à renouveler leurs exécutifs locaux lors d'un vote qui a débuté à 05h00 GMT dans les provinces de l'est du pays et doit durer jusqu'à 15h00 GMT.

Les premiers résultats doivent être connus en début de soirée.

Ce scrutin local a pris valeur de référendum pour le gouvernement islamo-conservateur de M. Erdogan, qui dirige la Turquie sans partage depuis 2002.

Le Premier ministre, fragilisé par une contestation populaire au printemps 2013, est aussi visé par un scandale de corruption sans précédent qui le vise personnellement, ainsi que de nombreux proches.

L'homme fort du pays accuse l'organisation religieuse de l'imam Fethullah Gülen, longtemps son alliée, d'avoir monté de toute pièce ces accusations de corruption dans le cadre d'un complot destiné à lui nuire.

BA/pa/pt

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.