Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le ministère allemand des Finances attend une hausse des taux de la BCE (presse)

Le ministère allemand des Finances s'attend à une hausse prochaine des taux de la Banque centrale européenne (BCE), rapporte dimanche le magazine Der Spiegel en citant un document ministériel.

Les experts du ministère tablent "sur une participation active (de la BCE, ndlr) pour surmonter la politique de taux bas" alors que la crise de la dette s'estompe et que l'économie en zone euro se relève, selon une note interne du ministère consultée par l'hebdomadaire.

Les taux d'intérêt de la dette allemande pourraient donc augmenter et "conduire à ce que l'Etat doive déjà dans un an payer davantage pour ses emprunts qu'actuellement", écrit Der Spiegel. Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Etat fédéral allemand pourrait ainsi dépasser 2%, contre 1,5% actuellement, ajoute-t-il.

Le principal taux d'intérêt directeur de la BCE, baromètre du crédit en zone euro, stagne à son niveau le plus faible historiquement, 0,25%, depuis novembre dernier. Les analystes n'attendent pas de changement lors de la réunion du conseil des gouverneurs jeudi à Francfort (ouest).

Un taux directeur faible est censé conduire à un coût du crédit faible et donc favoriser la croissance. A l'inverse, une hausse du taux réduit le risque de surchauffe de l'économie génératrice d'inflation. Mais la BCE ne cherche pas en ce moment à contrer l'inflation en zone euro, puisque celle-ci est faible, voire trop faible selon certains observateurs qui craignent une déflation.

esp/ml

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.