Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'aéroport de Tokyo-Haneda accueille plus de vols internationaux

A partir de dimanche, l'aéroport de Tokyo-Haneda, à une demi-heure du centre de la capitale, va accueillir davantage de vols internationaux, une extension qui va se poursuivre dans le but pour Tokyo de regagner une place de hub en Asie dans la perspective des Jeux Olympiques de 2020.

Dans un premier temps, 30.000 nouveaux créneaux annuels vont être ouverts, portant le total à 90.000 pour les vols internationaux.

Jusqu'à présent, Haneda n'avait que des places nocturnes pour les liaisons internationales, mais avec ces nouvelles possibilités, elles vont êtres étendues à la journée et des liaisons très tardives ou très matinales ramenées à des horaires plus décents.

Les compagnies japonaises vont en profiter, mais pas seulement, les étrangères aussi.

Dimanche, une nouvelle portion d'un terminal international devait ouvrir au public avec entre autres davantage de comptoirs d'enregistrement et de portes d'embarquement.

Ces travaux vont se poursuivre avec l'ajout d'un hôtel dont l'inauguration est prévue en septembre, selon la société qui gère l'aéroport de Haneda où les vols internationaux avaient été rouverts en 2010 après trois décennies d'interruption au profit de l'autre aéroport, Narita.

La saturation du trafic et l'éloignement de Narita du centre de la capitale ont poussé les autorités à redonner à Tokyo-Haneda une dimension internationale, afin de concurrencer les plates-formes de transit asiatiques que sont Séoul, Hong Kong, Singapour ou Pékin.

"Il faut que Tokyo-Haneda soit un hub en Asie", estime le ministère japonais des Transports.

L'augmentation attendue du nombre de visiteurs au Japon rend nécessaire cette extension et, inversement, elle va favoriser l'arrivée de plus d'étrangers du fait d'un nombre accru de vols et d'une commodité améliorée.

Le Japon a enregistré pour la première fois en 2013 plus de 10 millions d'arrivées de visiteurs étrangers, et en espère 20 millions en 2020, notamment grâce aux jeux Olympiques de Tokyo cette même année.

kap/ob

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.