Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Brésil : la police de Rio s'empare des favelas de la Maré

Les forces de sécurité du Brésil ont pris d'assaut dimanche les favelas de la Maré à Rio afin de les pacifier, à deux mois seulement de la Coupe du monde de soccer.

Les 1300 policiers issus de diverses unités étaient appuyés par 15 véhicules blindés et quatre hélicoptères. L'opération n'aura toutefois duré que 15 minutes, selon le secrétariat à la Sécurité de l'État de Rio. Les policiers n'ont rencontré aucune résistance. C'est le Bataillon des opérations policières spéciales, critiqué par certains pour ses méthodes expéditives, qui a ouvert la marche, a constaté l'Agence France-Presse (AFP). Il a été suivi d'un groupe de fusiliers marins postés aux intersections, les armes braquées vers les ruelles.

Le Complexe de la Maré est considéré comme un fief du trafic de drogue. Il est réputé être le secteur le plus dangereux de Rio. La Maré se trouve aussi dans une zone qui regroupe plusieurs accès routiers importants par lesquelles devront transiter les milliers de touristes venus assister aux matchs de la Coupe du monde.

« Moi je trouve que c'est très bien, l'État doit être présent partout à Rio », a dit à l'AFP Jorge, un camionneur. « Maintenant, ça va dépendre des policiers qui vont s'installer ici. Parce qu'il y en a qui commettent des abus. S'ils commencent à entrer chez les gens comme ils veulent, à mettre leur pied dans ma porte, ça va mal se passer », a-t-il ajouté.

Le raid n'était pas une surprise, de nombreux journalistes étaient présents et l'opération avait été annoncée à l'avance.

« La reprise du territoire par les forces du gouvernement est une bonne chose, mais la manière, sans respecter le droit des personnes, est plus délicate », estime Alberto Aleixo, d'une association de développement locale. « La militarisation de ce processus a un grand soutien dans la population. Cela donne des votes en période électorale », rajoute-t-il.

Les policiers disent avoir saisi des armes ainsi que 450 kilos de marijuana. Deux trafiquants de drogues ont été arrêtés. Lors des opérations policières précédentes, 60 personnes ont été arrêtées. Parmi ces individus figurait notamment Marcelo Santos das Dores », un trafiquant de drogue notoirement connu pour dépecer ses victimes.

La police militaire occupera la Maré jusqu'au 31 juillet. Par la suite, des policiers des unités de « pacification » s'y installeront dans des commissariats.

L'occupation de la Maré survient après une vague d'attaques contre des postes de police qui ont été installés dans les favelas dans le cadre d'un « programme de pacification » lancé en 2008, afin de faire baisser la criminalité avant la Coupe du monde de 2014 et les Jeux olympiques de 2016. Huit policiers ont été tués dans ces attaques, attribuées au crime organisé.

La Coupe du monde se tiendra du 12 juin au 13 juillet dans 12 villes du Brésil. Rio de Janeiro accueillera sept matches, dont la finale, au stade Maracana.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.