NOUVELLES
29/03/2014 09:45 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Max Pacioretty marque deux buts et le Canadien défait les Panthers 4-1

SUNRISE, États-Unis - Le Canadien de Montréal n'a pas joué avec l'intensité d'une équipe qui se prépare pour les séries éliminatoires, samedi, mais plutôt avec celle d'une équipe qui tient à bien gérer son énergie avant le bal printanier.

Max Pacioretty a touché la cible à deux reprises, Carey Price a effectué 36 arrêts et ce fut suffisant pour que le Canadien vienne à bout des Panthers de la Floride par la marque de 4-1.

Pacioretty compte maintenant 35 buts cette saison, un sommet personnel. Il est le premier joueur du Canadien (43-26-7) à atteindre ce plateau depuis Erik Cole en 2011-12, et le quatrième depuis la saison 1995-96.

«Ce n'est rien de très spécial (son nombre de buts), j'essaie de m'améliorer à chaque année et mon jeu s'est amélioré», a dit Pacioretty.

Thomas Vanek et David Desharnais, dans un filet désert, ont également fait mouche pour la troupe de l'entraîneur Michel Therrien, qui a signé une cinquième victoire de suite et qui a gagné huit de ses neuf dernières rencontres.

«Il y a une belle chimie qui s'est installée entre ces trois joueurs-là, a noté Therrien en parlant de son unité no 1 qui a amassé un total de sept points. Ils se voient bien. L'important, c'est qu'ils travaillent. Ils semblent avoir beaucoup de plaisir à évoluer ensemble. Donc, je suis très heureux encore une fois de leur performance.»

En l'absence de son meilleur attaquant défensif Tomas Plekanec, qui est rentré à Montréal pour des raisons familiales, les joueurs de la Sainte-Flanelle ont semblé préférer se concentrer sur le travail en zone défensive après avoir pris les devants 3-0.

«L'important pour nous dans un match comme celui-là, c'était d'avoir un excellent début et sortir avec l'avance en première période, a raconté Therrien. En deuxième moitié de match, je dirais qu'on a fait un peu dans la dentelle, ce qui n'est pas notre style. Carey a fait des gros arrêts, mais à ce temps-ci de l'année, ce sont toutes des grosses victoires.»

Les Panthers (27-40-8) ont dominé 37-19 au chapitre des tirs au but, mais Brad Boyes a été le seul à déjouer Price. Dan Ellis, qui remplaçait Roberto Luongo (haut du corps), a cédé trois fois sur 18 lancers.

Le Canadien complétera son séjour en Floride avec une visite à Tampa Bay pour y affronter le Lightning, mardi. Il se rendra ensuite à Ottawa pour un duel avec les Sénateurs, vendredi, avant de rentrer à Montréal samedi, quand il accueillera les Red Wings de Detroit.

Trois petits tours et puis s'en vont

Vanek a été le premier à inscrire son nom sur la feuille de pointage, à 10:47 du premier vingt. Il a réussi son 27e de la campagne et son sixième dans l'uniforme du CH en récupérant son propre retour, à la suite d'un bel effort individuel.

Pacioretty a marqué son premier de la soirée à 17:03, au moment où une punition aux Panthers prenait fin. Il a complété un bel échange à trois avec Daniel Brière et Alexei Emelin.

Le no 67 a ajouté son deuxième du match à 14:00 du deuxième engagement d'une manière similaire. Il a profité d'une mise en scène parfaite de Vanek et Desharnais et il n'a eu qu'à dévier la rondelle derrière Ellis.

«C'est une bonne sensation. J'ai de la difficulté à marquer contre cette équipe, c'est donc bien de venir ici et d'en marquer quelques-uns», a mentionné Pacioretty.

«J'ai profité de jeux parfaits sur les deux buts», a-t-il ajouté.

Les joueurs du Canadien n'ont pas généré beaucoup d'autres occasions de marquer ensuite, se concentrant plutôt sur la couverture en zone défensive.

Les Panthers en ont profité pour bourdonner autour du filet de Price à quelques reprises, mais le héros olympique canadien les a frustrés à quelques reprises. Price a toutefois été surpris à 16:09 du deuxième tiers par un tir vif et précis de Boyes dans la partie supérieure du côté rapproché.

Mis à part une poussée de Brendan Gallagher et quelques bonnes présences du trio Vanek-Desharnais-Pacioretty, la troisième période a été l'affaire des Panthers et de Price. Le cerbère du Tricolore a été occupé, mais ses coéquipiers ont offert bien fait pour embêter les locaux. Price a stoppé les 15 tirs dirigés vers lui en troisième et Desharnais a cloué le cercueil des Panthers avec 24 secondes à faire.