NOUVELLES
29/03/2014 06:10 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

L'Impact s'en tire avec un match nul de 1-1 contre l'Union de Philadelphie

CHESTER, États-Unis - Marco Di Vaio a mis fin à la disette offensive de l'Impact à la 81e minute et le club montréalais a pu soutirer un match nul de 1-1 contre l'Union de Philadelphie, samedi.

Après avoir saisi la passe bien dosée de Justin Mapp sur le flanc gauche, l'Italien a fait mouche à la gauche de Zac MacMath avec un tir de première qualité, décoché peu après l'entrée en zone de penalty.

La troupe de Frank Klopas n'avait pas marqué depuis 285 minutes, avant cette réussite.

«Nous avons eu plusieurs bons moments et nous avons montré beaucoup de caractère en revenant dans la rencontre avec un joueur en moins (Andrew Wenger, expulsé à la 76e), a dit Klopas. Nous devons bâtir là-dessus.»

Vincent Nogueira avait donné les devants 1-0 à l'Union en marquant à la 35e minute. Le Français a réussi son premier but en MLS en se glissant in extremis derrière la défense, pour saisir la remise de Jack McInerney et battre Troy Perkins d'un tir haut.

Le match s'est joué devant des gradins plutôt dégarnis par une journée pluvieuse au PPL Park, aux abords de la rivière Delaware.

Le résultat sera reçu comme un soulagement par l'Impact, qui portait sa fiche à 0-3-1 et méritait un premier point cette saison, après deux revers à l'étranger et un au Stade Olympique - par blanchissage, dans ce dernier cas.

«Nous pouvons retirer plusieurs bonnes choses du match, a confié Di Vaio. Je suis heureux d'avoir marqué un but important dans une situation difficile, contre une bonne équipe. Après leur but, nous avons tout donné pour ne pas en accorder un deuxième et nous sommes restés dans le match.»

«C'est un point important. Il nous fallait un résultat, a ajouté le capitaine Patrice Bernier. La première demie a été difficile, mais nous avons créé plusieurs occasions en deuxième mi-temps, surtout lors des premières minutes. C'est un gros point à prendre, mais il nous faudra revoir notre jeu à 11 contre 11.»

Di Vaio et le milieu de terrain Andrés Romero étaient de retour après une suspension de trois matches, en lien à la mêlée qui a suivi le dernier match de l'équipe en 2013, un revers éliminatoire de 3-0 à Houston, en octobre dernier.

L'Impact n'a pas offert du jeu très convaincant en première demie.

L'un des meilleurs tirs du club montréalais est venu du défenseur Hassoun Camara, qui a raté la cible à la troisième minute.

Camara a toutefois placé les siens dans le pétrin à la 26e. Il a écopé d'un carton jaune tout juste avant la zone de réparation pour avoir tiré sur le maillot de McInerney, au point de le faire chuter. Le coup franc a été solide, mais Perkins l'a bloqué du poing gauche.

Lors de la 11e minute, l'Impact a eu chaud quand McInerney a raté de très peu à la droite de Perkins, après avoir filé en échappée sur l'aile droite.

Mapp a obtenu une belle occasion deux minutes plus tard, suite à du bon travail de Collen Warner et Di Vaio, mais son tir a été dévié par la défense adverse.

Les visiteurs ont soutiré une chance en demi-teinte en fin d'engagement, mais la frappe de Di Vaio a été repoussée par l'attaquant Aaron Wheeler.

L'Impact a bien amorcé la deuxième tranche du match, se donnant trois occasions dans les six premières minutes. Di Vaio, avec une tête et un court centre, ainsi qu'Eric Miller, sur une longue remise aérienne, ont toutefois vu les frustrations s'accumuler.

Perkins a brillé sur un tir puissant de Maurice Edu du côté droit (60e), empêchant ainsi l'Union de doubler son avance. Di Vaio a réussi une montée à haute intensité à la 68e, mais son tir est allé trop haut.

Bernier n'était pas dans la formation partante de Klopas, qui l'a finalement inséré dans le match à la 74e minute.

Deux minutes plus tard, Wenger a reçu un carton rouge pour un tacle dangereux aux dépens de Nogueira.

Des blessures ont gardé à l'écart du match les défenseurs Adrian Lopez et Nelson Rivas, ainsi que le milieu de terrain Sanna Nyassi.

Le club montréalais disputera son prochain match le 5 avril, alors que les Red Bulls de New York seront les visiteurs au Stade olympique.