NOUVELLES
29/03/2014 11:26 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Le Brésil "va bien et ira mieux", assure sa présidente

Le Brésil "va bien et ira mieux", a assuré sa présidente Dilma Rousseff, après la décision de l'agence de notation financière Standard and Poor's (S&P) d'abaisser la note de ce pays.

"Nous sommes convaincus de l'absoluté nécessité de préserver la solidité des fondamentaux macroéconomiques du pays", a assuré la présidente devant l'assemblée annuelle de la Banque intéraméricaine de développement à Costa do Sauípe, dans l'Etat de Bahia (nord-est).

Le Brésil va répondre de façon "robuste" aux défis internationaux, après l'abaissement d'un cran de sa note de solvabilité par l'agence Standard and Poor's, avait indiqué mardi la Banque centrale brésilienne.

En 2013, la hausse du PIB a été modeste pour la troisième année consécutive, à +2,3%, après voir atteint +7,5% en 2010. Pour 2014, la Banque centrale a indiqué jeudi qu'elle prévoyait une croissance du PIB de 2%, un demi-point de pourcentage en deçà de l'estimation faite en février par le gouvernement.

Mme Roussef a souligné les bons résultats obtenus en matière d'inflation, qui n'a jamais dépassé en dix ans le seuil fixé par le gouvernement (6,5%) et le bon niveau des réserves internationales qui atteignent 370 milliards de dollars.

lbc/yow/ob/mpd