NOUVELLES
29/03/2014 06:25 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

IndyCar - Un absent, des revenants et un favori

Pour la première fois depuis 2003, Dario Franchitti ne sera pas au départ de la nouvelle saison d'IndyCar qui débute dimanche et dont son ancien coéquipier Scott Dixon sera le grand favori, avec Juan Pablo Montoya, Sébastien Bourdais et Jacques Villeneuve en guest-stars.

La carrière de Franchitti, quadruple champion IndyCar (2007, 2009, 2010, 2011) a pris fin après une spectaculaire collision au Grand Prix de Houston en octobre 2013.

L'Ecossais de 40 ans a suivi l'avis de ses médecins qui l'ont prié de raccrocher après cet accident où il s'est blessé sérieusement au dos.

Franchitti est toujours dans les paddocks en tant que conseiller de son ancienne écurie Ganassi et de Dixon.

"Par le passé, nous avons toujours eu du mal en début de saison. Il est important cette année qu'on commence bien le championnat", a espéré Dixon qui a, avec 33 victoires, le meilleur palmarès des pilotes en activité.

L'Australien a remporté le titre 2013, le 3e de sa carrière, lors de la dernière épreuve de la saison, au nez et à la barbe du Brésilien Hélio Castroneves.

Dixon, dont la monoplace est désormais équipée d'un moteur Chevrolet sera le grand favori à sa propre succession, mais l'écurie Penske avec Castroneves, l'Australien Will Power et le Colombien Juan Pablo Montoya représente une sérieuse menace.

Après sept saisons en Nascar, l'ancien pilote de Formule 1 a renoué avec une série où il s'était imposé dès sa première année, en 1999.

Il n'est pas le seul ancien champion en lice: le Français Sébastien Bourdais, quadruple champion ChampCar (le nom de l'IndyCar avant d'être rebaptisé en 2008), tout comme le Canadien Jacques Villeneuve, champion du monde de F1 en 1997, sacré en ChampCart en 1995 et vainqueur des 500 miles d'Indianapolis la même année, qui reviendra à 42 ans uniquement pour cette prestigieuse course.

A suivre également, le Français Simon Pagenaud (Schmidt Peterson), 3e du général en 2013 pour sa première saison en IndyCar.

Pour relancer des audiences télé en recul, l'IndyCar compte sur ces anciennes gloires et son patrimoine, en particulier sur les 500 miles d'Indianapolis, qui comptent désormais double au classement général.

Le programme de la saison

. 30 mars, Grand Prix de St Pétersburg (Floride), circuit

. 13 avril, Grand Prix de Long Beach (Californie), circuit

. 27 avril, Grand Prix d'Alabama, circuit

. 10 mai, Grand Prix d'Indianapolis (Indiana), circuit

. 24 mai, 500 milles d'Indianapolis (Indiana), anneau

. 31 mai et 1er juin, Grand Prix de Détroit (Michigan), circuit urbain

. 7 juin, Grand Prix de Fort Worth (Texas), anneau

. 28 et 29 juin, Grand Prix de Houston (Texas), circuit

. 6 juillet, IndyCar 500, Long Pond (Pennsylvanie), anneau

. 12 juillet, Indy 300, Newton (Iowa), ovale

. 19 et 20 juillet, Grand Prix de Toronto (Canada), circuit urbain

. 3 août, Indy 200, Lexington (Ohio), anneau

. 17 août, Grand Prix du Wisconsin, anneau

. 24 août Grand Prix de Ponoma (Californie, circuit

. 30 août, Grand Prix de Fontana (Californie), anneau

jr/ade