NOUVELLES
29/03/2014 06:18 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

F1: Hamilton obtient la pole en Malaisie devant Vettel et Rosberg

SEPANG, Malaisie - Sur sa Mercedes, Lewis Hamilton a décroché samedi la position de tête du Grand Prix de Formule Un de Malaisie présenté sur le circuit de Sepang, égalant du même coup le record pour le nombre de positions de tête d'un pilote britannique en carrière.

Hamilton a été le plus rapide de la séance de qualifications, qui a dû être retardée de 50 minutes en raison d'une pluie tropicale. Le bitume détrempé n'a toutefois pas empêché Mercedes de poursuivre sa domination, puisque Hamilton s'était aussi octroyé la pole position lors de la première épreuve de la saison en Australie.

Sebastian Vettel, sur Red Bull, partira en deuxième place dimanche, alors que l'autre Mercedes, conduite par Nico Rosberg, vainqueur à Melbourne, s'élancera de la troisième position sur la grille de départ.

La pole de Hamilton était sa 33e en carrière, lui permettant de rejoindre l'ex-champion du monde Jim Clark pour le plus grand nombre en carrière par un pilote britannique. Ce résultat le placera également en très bonne position pour tourner la page sur son abandon hâtif lors de la première étape de la saison en raison d'un problème mécanique.

«C'était très, très complexe sur la piste, particulièrement vers la fin — c'était pratiquement impossible de voir devant la voiture dans le dernier tour», a dit Hamilton.

Fernando Alonso, sur Ferrari, et Daniel Ricciardo, sur Red Bull, ont complété le top-5. Kimi Raikkonen a enregistré le sixième chrono.

Nico Hulkenberg (Force India), la recrue Kevin Magnussen (McLaren), Jean-Éric Vergne (Toro Rosso) et Jenson Button (McLaren) ont complété les 10 premières places sur la grille de départ.

La piste était passablement détrempée en début de qualifications en raison d'une puissante averse qui a balayé le secteur de Sepang, et une faible pluie s'est poursuivie pendant les séances suivantes rendant la tâche de tous les pilotes beaucoup plus ardue. Ces derniers ont dû alterner entre les pneus intermédiaires et les pneus pluie à de nombreuses reprises, tandis qu'il tentaient de s'adapter aux conditions variables.