NOUVELLES
28/03/2014 04:13 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Une superhéroïne de la nation crie aux côtés de Superman et de Batman

L'éditeur DC Comics a une nouvelle recrue : Equinox, une superhéroïne crie imaginée par le bédéiste torontois Jeff Lemire et qui assure la paix sur les rives de la baie James.

Equinox, dont les aventures se déroulent dans les communautés de Moose Factory et Moosonee, dans le Nord ontarien, figurera dans la série de cinq numéros Justice League Canada, écrits et illustrés par Jeff Lemire et publiés par DC Comics.

Parmi les personnages les plus célèbres de ce géant américain de la BD figurent Wonder Woman, Superman, Robin, Batman, Lex Luthor et Green Lantern.

Remarqué par DC Comics grâce à sa trilogie de romans illustrés Essex County, Jeff Lemire a d'abord illustré les aventures des personnages de Justice League Dark et Green arrow avant de se voir confier la franchise Justice League America (renommé pour l'occasion Justice League Canada), un regroupement de superhéros auquel il a joint sa superhéroïne canadienne.

C'est ainsi qu'est née Equinox, une jeune crie de 16 ans dont les pouvoirs, liés à la terre, changent avec les saisons.

« C'était intéressant de créer une superhéroïne, car généralement, les superhéros sont des hommes blancs, explique Lemire. Nous avons besoin de diversité et de différentes personnalités. »

Pour donner vie à Equinox, Lemire a effectué plusieurs voyages dans le Nord ontarien, passant beaucoup de temps dans les communautés de Moosonee et de Moose Factory pour faire le plein d'idées. Il en a également profité pour rencontrer les élèves de ces deux communautés et leur offrir des ateliers de dessin.

Il est encore trop tôt pour savoir si Equinox se fera une place permanente au sein de l'équipe de superhéros de DC Comics, avoue le bédéiste, qui est également conscient que son initiative pourrait susciter la controverse - un bédéiste torontois qui raconte une histoire inspirée par la culture crie.

« Si je retourne encore à quelques occasions dans le Nord et que je continue à parler dans les écoles et que, dans 10 ans, un jeune de la Baie-James crée sa propre BD, tout le reste n'aura plus d'importance. »

Les aventures d'Equinox (en anglais) sortiront en avril.