NOUVELLES
28/03/2014 03:47 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Manifestation contre la tarification dans les services publics

Environ 150 membres de la Coalition pour la justice sociale ont manifesté vendredi midi à Québec pour dénoncer ce qu'ils appellent la tarification abusive de la part de l'État.

Les manifestants qui ont marché jusqu'à l'Assemblée nationale s'opposent notamment à la taxe santé et à la hausse des droits de scolarité.

Ils profitent de la campagne électorale pour demander aux partis politiques d'opter pour des solutions de rechange à la tarification des services publics.

Le porte-parole de la Coalition, Justin Moisan évoque une meilleure redistribution de la richesse et des mesures fiscales qui feraient davantage contribuer les grandes compagnies.

« Dix paliers d'imposition permettraient au gouvernement d'aller chercher un milliard. On parle des grandes compagnies qui pourraient être augmentées à 15 % d'imposition alors que pour l'instant, c'est juste 11 %. On veut que les partis prennent position sur ces questions-là parce que c'est des choses qui touchent tout le monde », fait-il valoir.

Autre journée de manifestation

Une journée de manifestation semblable est organisée par l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) jeudi prochain à Montréal.

L'Association étudiante du Cégep Garneau tient d'ailleurs un vote de grève vendredi pour permettre aux étudiants de joindre le mouvement national pour dénoncer les mesures d'austérité imposées par les gouvernements.

« On a reçu une pétition ici la semaine dernière, donc il y a une assemblée générale de grève qui se tient aujourd'hui en prévision de cette manifestation-là », fait savoir Camille Godbout, coordonnatrice générale de l'Association étudiante du Cégep Garneau.