NOUVELLES
28/03/2014 12:40 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

L'Ukraine expulse un Russe en charge de la censure sous Ianoukovitch

Les autorités ukrainiennes ont décidé vendredi d'expulser un politologue russe, Igor Chouvalov, homme de l'ombre chargé d'orchestrer la censure sur les médias sous les différents régimes pro-russes qui se sont succédé en Ukraine au cours des quinze dernières années.

Dans un communiqué, le Service de sécurité (SBU) explique que M. Chouvalov dispose de cinq jours pour quitter le territoire, faute de quoi un tribunal pourra prononcer son expulsion.

M. Chouvalov se voit reprocher de "porter préjudice à la sécurité nationale en raison de son ingérence dans le secteur de l'information du pays et de ses déclarations séparatistes".

Homme discret, Igor Chouvalov est réputé pour avoir été le responsable de la gestion de l'information sous le président Leonid Koutchma (1994-2005) à partir de la fin des années 1990 et d'avoir ainsi orchestré la censure sur les médias ukrainiens pendant la campagne électorale qui a mené à la Révolution orange de 2004.

L'élection de Viktor Ianoukovitch à la présidence avait été annulée pour fraude à l'issue de ce mouvement, ouvrant la porte à l'arrivée au pouvoir du pro-occidental Viktor Iouchtchenko.

M. Chouvalov a repris ce rôle après l'accession de M. Ianoukovitch à la présidence en 2010 et disposait d'un poste de conseiller au sein de la chaîne privée Inter.

La plupart des chaînes de télévision ukrainiennes, publiques et privées, ont relayé surtout la position du pouvoir à l'éclatement fin novembre du mouvement de contestation contre M. Ianoukovitch, avant d'adopter une position plus neutre.

Mercredi, le gouvernement de transition a limogé le patron de la télévision publique Olexandre Panteleïmonov et nommé à sa place un journaliste proche du nouveau pouvoir pro-européen, Zourab Alassania.

gmo/nm/plh