NOUVELLES
28/03/2014 12:00 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 28 MARS

Voici le Monde en bref du vendredi 28 mars à 04H00 GMT:

WASHINGTON - La Russie a massé près de 100.000 soldats le long de sa frontière avec l'Ukraine, a affirmé jeudi le président du conseil de sécurité nationale ukrainien.

Selon le Pentagone, ce sont plus de 20.000 militaires russes avec le type d'équipements et d'unités nécessaires pour une opération militaire qui se trouvent actuellement le long de la frontière russo-ukrainienne. La Russie a de son côté démenti dimanche avoir massé des troupes.

NATIONS UNIES - L'Assemblée générale de l'ONU a adopté jeudi une résolution non contraignante dénonçant le référendum en Crimée et le rattachement de cette péninsule ukrainienne à la Russie, mais 58 pays se sont abstenus et une vingtaine n'ont pas pris part au vote.

KIEV - L'égérie de la Révolution orange et ex-Premier ministre, Ioulia Timochenko, s'est lancée jeudi dans la course à la présidence ukrainienne, affirmant avec son punch coutumier que ses concurrents potentiels n'étaient pas de taille à gérer la crise actuelle.

KIEV - Le Fonds monétaire international a octroyé jeudi à l'Ukraine une aide financière située entre 14 et 18 milliards de dollars destinée à lui éviter la faillite, à condition de prendre de sévères mesures d'austérité dont une hausse du prix du gaz ou le gel des retraites.

WASHINGTON - Les deux chambres du Congrès américain ont voté jeudi des textes qui permettront aux Etats-Unis de garantir un milliard de dollars de prêts à l'Ukraine et de sanctionner plus de responsables russes, l'adoption définitive étant prévue dans les prochains jours.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont annoncé jeudi la suspension d'exportations vers la Russie de biens et de services en matière de défense, en représailles au rattachement de la Crimée à la Russie.

MOSCOU - La Russie va créer son propre système de paiement électronique comme alternative aux systèmes des géants américains Visa et Mastercard, a annoncé jeudi le président russe Vladimir Poutine.

PERTH (Australie) - Les opérations de recherche de l'épave du Boeing 777 de Malaysia Airlines ont repris vendredi et ont été déplacées de quelque 1.100 kilomètres au nord-est de l'endroit survolé jusqu'ici par les avions, suite à de nouveaux calculs de trajectoire, a annoncé vendredi l'Australie.

De nouvelles informations issues de l'analyse de données radar "indiquent que l'avion volait plus vite que ce qui avait été estimé, ce qui implique une consommation plus importante de carburant et une réduction de la distance possible parcourue par l'avion vers le sud dans l'océan Indien", a indiqué l'Agence australienne de sécurité maritime (AMSA) qui coordonne les recherches.

La nouvelle zone de recherche s'étend sur 319.000 km2 à environ 1.850 km à l'ouest de Perth (ouest de l'Australie).

RYAD - L'Arabie saoudite accueille vendredi le président américain Barack Obama sur fond de divergences sur les dossiers syrien et iranien, qui mettent à mal l'alliance historique entre les deux pays.

CITE DU VATICAN - Le pape François a défendu jeudi "l'objection de conscience" des catholiques américains sur la contraception, lors de sa première rencontre avec Barack Obama, qui a invité le souverain pontife à se rendre en visite aux Etats-Unis.

NATIONS UNIES - Les 15 membres du Conseil de sécurité ont condamné jeudi comme étant "une violation des résolutions de l'ONU" les récents tirs de missiles balistiques nord-coréens, sans cependant prendre de mesures pour l'instant.

CONAKRY - Le virus Ebola qui touchait jusqu'à maintenant le sud de la Guinée a atteint jeudi la capitale, Conakry (nord-ouest), quatre cas ayant été détectés dans cette ville insalubre de plus de deux millions d'habitants.

ANKARA - Une semaine après le réseau Twitter, le gouvernement turc a bloqué jeudi l'accès à YouTube après la diffusion sur internet de l'enregistrement d'une réunion confidentielle évoquant une intervention militaire turque en Syrie. Cette diffusion constitue "une claire déclaration de guerre", a déclaré le ministre turc des affaires étrangères, Ahmet Davutoglu.

DARRINGTON (Etats-Unis) - Les secouristes espèrent encore retrouver des survivants du glissement de terrain qui a frappé le nord-ouest des Etats-Unis, mais anticipent un bilan toujours plus lourd, alors qu'au moins 24 personnes ont péri et 90 autres manquent à l'appel.

RAMALLAH - Le président palestinien Mahmoud Abbas a insisté, lors des discussions à Amman avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, sur la libération attendue de prisonniers palestiniens qu'Israël semble réticent à relâcher, a indiqué jeudi un responsable.

BERLIN - Le président chinois Xi Jinping entame vendredi sa première visite en Allemagne pour soigner la relation commerciale privilégiée entre les deux pays lors d'une étape de sa tournée européenne qui devrait être dominée par la crise ukrainienne.

MOSCOU - Un vaisseau russe Soyouz transportant deux Russes et un Américain a réussi vendredi son arrimage à la Station spatiale internationale (ISS) avec un retard de deux jours sans précédent dû à un incident technique.

BAGDAD - Au moins 15 personnes ont été tuées jeudi en Irak, dont 12 dans l'explosion de bombes et de voitures piégées dans trois quartiers de Bagdad.

RANGOUN - Des dizaines de travailleurs humanitaires étaient jeudi sous protection policière dans l'ouest de la Birmanie après des attaques de bouddhistes contre des locaux de plusieurs ONG et de l'ONU, événements qui ont provoqué l'inquiétude des Etats-Unis et des Nations unies.

RYAD - Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a désigné jeudi son demi-frère, Moqren Ben Abdel Aziz, prochain prince héritier, lui ouvrant la voie à l'accession au trône à la tête du royaume, une puissance pétrolière.

KINSHASA - La République démocratique du Congo a décrété jeudi un deuil national de trois jours après la mort de 251 réfugiés congolais dans le naufrage d'un bateau sur le lac Albert, à la frontière entre l'Ouganda et la RDC, un des pires accidents de ces dernières années.

SARAJEVO - Des experts légistes bosniens ont découvert un charnier qui pourrait renfermer les restes de plus de 100 victimes de la guerre intercommunautaire de 1992-95, des civils musulmans disparus en 1992 dans la région de Prijedor (nord-ouest).

emb/jr