NOUVELLES
28/03/2014 07:38 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Human Rights Watch accuse Damas d'entraver l'entrée d'aides

Le régime syrien entrave l'entrée d'aides destinées aux civils à travers le pays, en violation d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU, a dénoncé vendredi l'ONG Human Rights Watch.

En refusant l'entrée d'aides à travers les postes-frontières tenus par les rebelles, le gouvernement syrien "empêche les livraisons d'aides à des centaines de milliers de gens désespérés", a indiqué HRW dans un communiqué.

"Les organisations de l'ONU ne peuvent pas traverser la frontière syrienne sans autorisation officielle du gouvernement syrien, même si ce dernier ne contrôle pas ces postes", a expliqué l'AFP Nadim Houry, directeur adjoint du HRW pour la région du Moyen-Orient.

"Or le gouvernement syrien n'accorde pas cette autorisation", a-t-il souligné.

En février, le Conseil de sécurité de l'ONU avait appelé tous les belligérants à permettre l'entrée d'aide aux civils à travers les frontières terrestres.

Depuis, le gouvernement a autorisé l'entrée de l'aide mais uniquement à travers celui de Qamichli, dans le nord-est du pays, le seul poste-frontière avec la Turquie encore son contrôle.

Les huit autres postes-frontières avec la Turquie sont aux mains des jihadistes ou des rebelles, qui ont pris récemment celui de Kassab, dans l'ouest.

"Le refus arbitraire de la Syrie d'accepter l'usage des postes-frontières contrôlés par l'opposition condamne des centaines de milliers de Syrie à la privation et aux maladies", a-t-il ajouté.

L'ONG a également accusé des groupes "extrémistes" de bloquer l'accès à l'aide. Ces groupes refusent par exemple de donner des garanties. Des combattants "extrémistes" ont aussi récemment battu un volontaire du Croissant rouge syrien dans la province d'Alep (nord).

HRW a appelé le Conseil de sécurité, qui doit présenter vendredi un rapport sur ce dossier selon l'ONG, à prendre des mesures punitives contre le gouvernement syrien pour violation de la résolution sur l'accès à l'aide.

sah-ram/cco