NOUVELLES
28/03/2014 06:57 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Anneau de glace couvert : projet de réduction des coûts

La Ville de Québec travaille sur un plan de réduction des coûts pour la construction d'un anneau de glace couvert.

Le projet, évalué au départ à près de 100 millions de dollars, pourrait être revu à la baisse maintenant que la tenue de Jeux olympiques à Québec ne fait plus partie des plans de l'administration municipale.

Les conseillers ont pris connaissance d'un rapport d'Équipe Québec déposé en 2010, où il est question d'anneaux de glace moins dispendieux ailleurs dans le monde. Le rapport mentionne notamment celui de Calgary, évalué à 65 millions de dollars, et celui d'Inzell en Allemagne, construit en 2009, qui a coûté 49 millions.

Un conseiller, Sylvain Légaré, ajoute que les besoins des fédérations ont changé et les méthodes de construction ont évolué.

Ainsi, dit-il, tous ces facteurs ont convaincu la Ville de refaire l'analyse du dossier. « On n'aura probablement pas besoin d'estrade de 5000 personnes. Alors il faut revoir ça. Est-ce que c'est là qu'on va gagner de l'argent? Je n'en ai aucune idée », affirme Sylvain Légaré.

Ce dernier précise que la Ville mènera des consultations auprès des différentes fédérations de patinage de vitesse.

La Ville de Québec, le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral se sont engagés à verser chacun 32,5 millions de dollars dans le projet évalué, au total, à 97,5 millions.

L'anneau de glace couvert sera construit sur les terrains actuels de l'anneau de glace Gaétan-Boucher.