NOUVELLES
27/03/2014 06:16 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Une consultation aura lieu sur un projet de gaz naturel liquéfié dans l'ouest

VANCOUVER - Le public aura la possibilité de s'exprimer à compter du 2 avril sur un projet d'exportation de gaz naturel liquéfié de plusieurs milliards $ en Colombie-Britannique.

La société Pacific NorthWest LNG veut construire et exploiter une installation de gaz naturel liquéfié et un terminal maritime près de Prince Rupert. Elle y convertirait du gaz naturel à partir du nord-est de la province en gaz liquéfié, pour l'exporter ensuite vers les marchés asiatiques.

Le mois dernier, l'Agence canadienne d'évaluation environnementale a publié un énoncé sur les incidences environnementales du projet.

Elle prévoit que ses effets sur la qualité de l'air ne seraient pas importants, mais augmenteraient les émissions de gaz à effet de serre de la province.

L'agence fédérale a précisé que le public aura 30 jours pour formuler des commentaires sur les impacts environnementaux du projet. Ses responsables examineront les évaluations et prépareront un projet de rapport d'évaluation environnementale.

Une quatrième et dernière période de commentaires du public sur l'ébauche d'évaluation sera annoncée à une date ultérieure, après que l'agence aura soumis son rapport au gouvernement.

La compagnie de pétrole et de gaz malaisienne Petronas détient 90 pour cent de la société impliquée dans le projet.

En juin dernier, son vice-président a déclaré qu'il était prêt à investir jusqu'à 11 milliards $ dans les installations proposées.