Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Timochenko briguera la présidence ukrainienne

L'ancienne première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a annoncé jeudi qu'elle briguerait la présidence de son pays lors de l'élection du 25 mai.

Mme Timochenko, qui a été libérée de prison le mois dernier dans la foulée du soulèvement populaire qui a chassé le président Viktor Ianoukovitch du pouvoir, a déclaré qu'elle entendait combattre la corruption.

Elle aurait aussi l'intention de faire campagne pour l'unité ukrainienne.

Mme Timochenko compte néanmoins parmi les personnages politiques les plus controversés d'Ukraine. Elle est perçue autant comme une championne de la démocratie que comme une manipulatrice égoïste au passé nébuleux.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.