NOUVELLES
27/03/2014 04:57 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Sa suspension terminée, Marco Di Vaio a hâte de retrouver sa place

MONTRÉAL - Marco Di Vaio a assisté, impuissant, aux trois premiers matchs de l'Impact de Montréal en cette saison 2014 de la MLS. Trois matchs qui se sont soldés par des défaites.

Mais maintenant que Di Vaio et le milieu de terrain Andres Romero ont fini de purger leurs suspensions respectives de trois matchs en raison de la mêlée générale qu'ils ont provoquée en séries éliminatoires l'automne dernier à Houston, l'attaquant italien est prêt à reprendre là où il a laissé l'an dernier — c'est-à-dire marquer des buts sur une base régulière.

«Je vais essayer d'amener quelque chose de plus, de l'expérience, sur le terrain, a déclaré Di Vaio, jeudi. Je me suis entraîné fort ces trois dernières semaines et je veux jouer.»

L'instinct de buteur qui lui a permis d'inscrire 20 filets la saison dernière — tous dans le cours du jeu, il n'y a eu aucun pénalty là-dessus — a cruellement fait défaut à l'Impact en ce début de saison. Le onze montréalais s'est incliné 3-2 à Dallas, 1-0 à Houston et 2-0 contre Seattle, dimanche dernier au Stade olympique.

Le footballeur de 38 ans, qui disputera son premier match de la saison régulière ce samedi alors que l'Impact rendra visite à l'Union de Philadelphie, a prévenu qu'il ne faut pas s'attendre à ce qu'il transforme l'équipe à lui seul. Il en sera à son premier match officiel en cinq mois.

«J'entends dire que les gens s'attendent à ce que nous récoltions des points parce que Romero et moi sont de retour. Mais ce ne sont pas deux joueurs qui vont tout changer», a-t-il dit.

«Je dois faire mon travail — essayer de marquer et d'être menaçant — mais le plus important, c'est que l'équipe garde un bon niveau de confiance. Quand tu perds des matchs, parfois tu as tendance à penser que ce que tu fais sur le terrain n'est pas bon. Mais chaque jour, je constate que l'équipe s'entraîne vraiment bien, avec la bonne attitude.»

Andrew Wenger a joué à l'avant à la place de Di Vaio pendant l'absence de ce dernier et il a inscrit un but à Dallas. Mais globalement, l'Impact a créé une pléiade d'occasions de but qui n'ont pas abouti parce qu'il manquait à l'équipe un joueur capable d'une bonne finition.

Le onze montréalais est premier dans la MLS au chapitre des tentatives de tir avec 57, dont 20 cadrés. Le milieu Felipe en a 13 à lui seul.

On ignore si Romero jouera à Philadelphie, mais son retour dans la formation donne à l'entraîneur Frank Klopas une option de plus. L'Argentin a surtout joué à l'aile gauche, la saison dernière.

L'Union pourrait s'avérer l'entrée en matière idéale pour Di Vaio, qui a inscrit quatre buts en trois rencontres contre cette équipe l'an dernier. Il a notamment réussi un tour du chapeau dans un gain de 5-3, le 25 mai à Montréal.