NOUVELLES
27/03/2014 06:46 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

MH370: dix objets repérés par un satellite japonais (officiel)

Un satellite japonais a détecté environ 10 objets flottants à environ 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth, objets appartenant "très probablement" au vol MH370, a annoncé vendredi le gouvernement japonais.

Les objets repérés flottaient dans une zone de 10 kilomètres de rayon par 44 degrés, 17 minutes latitude sud et 90 degrés 56 minutes longitude est, a précisé un responsable du bureau de recherche et de renseignement du gouvernement.

"Cette zone est proche de celle où des objets ont été repérés par d'autres satellites", a expliqué Shinichiro Maki.

Les images ont été prises mercredi par un satellite de "collecte d'informations" entre 00H00 GMT et 06H00 GMT.

Quant à la provenance des objets, il a indiqué qu'il ne pouvait encore être "catégorique" mais que selon lui "ce sont très probablement des débris de l'appareil malaisien" porté disparu depuis le 8 mars.

Le plus gros est un objet rectangulaire d'environ 8 mètres sur 4.

Les autorités japonaises ont transmis ces informations au gouvernement malaisien, mais pas les images elles-mêmes, "pour des raisons de confidentialité et sécurité", a poursuivi M. Maki.

Des orages et des vents violents avaient conduit jeudi à la suspension des recherches aériennes dans le sud de l'océan Indien, mais elles ont repris vendredi dans une zone modifiée suite à de nouveaux calculs de trajectoire du Boeing 777 de Malaysia Airlines, qui serait tombé à court de carburant plus tôt qu'estimé au-dessus de l'océan Indien.

La nouvelle zone de recherche s'étend sur 319.000 km2, à environ 1.850 km à l'ouest de Perth.

Les observations japonaises s'ajoutent à d'autres similaires. Un satellite thaïlandais a détecté quelque 300 objets flottants, dont la taille varie entre 2 et 15 mètres, à 2.700 km au large de Perth, la grande ville de la côte occidentale australienne.

La veille, la Malaisie avait annoncé que des images d'un satellite français révélaient la présence de 122 objets dans un périmètre de 400 km2 dans le sud de l'océan Indien, à l'intérieur de l'aire de recherche définie par les pays engagés.

D'autres images satellite, communiquées par l'Australie, la Chine et la France, montraient elles aussi des objets flottants, dont certains mesurant plusieurs mètres.

mis/jlh/kap/jr