NOUVELLES
27/03/2014 09:05 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Lululemon dit avoir tiré des leçons «avec humilité» après une année difficile

VANCOUVER - Lululemon Athletica (Nasdaq:LULU) a dit vouloir revenir à ce qu'elle «fait de mieux» en créant des produits de qualité et en étant à l'écoute des clients pour regagner leur faveur et faire oublier les faux pas de l'an dernier.

«Nous avons appris de l'an dernier et nous l'avons fait avec humilité», a dit le chef de la direction, Laurent Potdevin, au cours de sa première conférence téléphonique subséquente à la publication de résultats trimestriels depuis qu'il a pris le relais de Christine Day en janvier.

L'entreprise de Vancouver, qui a affiché jeudi un profit du quatrième trimestre de 109,7 millions $ très près de celui enregistré il y a un an, a connu nombre de difficultés au cours de la dernière année.

Elle a notamment dû retirer ses pantalons noirs Luon des tablettes après que des clients se soient plaints qu'ils étaient trop transparents. La société a jeté le blâme sur un changement de style et des problèmes de production, mais même une fois la crise réglée, de nouvelles plaintes ont émergé au sujet de la qualité et de la durabilité des dispendieux vêtements d'exercice.

Le fondateur Chip Wilson avait suscité la controverse en novembre après avoir laissé entendre à Bloomberg TV que les pantalons de yoga de Lululemon ne convenaient pas à certaines femmes.

Jeudi, M. Potdevin a affirmé qu'il était temps pour la compagnie de commencer à rebâtir sa relation avec les clients en incitant le personnel à «parler de la marque et des produits avec confiance, humilité» et de manière «inclusive».

L'entreprise a fait état d'un bénéfice net de 109,7 millions $ pour le quatrième trimestre clos le 2 février, comparativement à un profit de 109,4 millions $ durant la période correspondante de l'année précédente, qui comprenait une semaine de plus.

Ses revenus ont crû de sept pour cent, à 521 millions $, par rapport à 485,5 millions $ un an plus tôt.

Le bénéfice par action est demeuré stable, à 75 cents, surpassant par trois cents les attentes des analystes consultés par Thomson Reuters.

Pour l'exercice, l'entreprise a engrangé 279,5 millions $, ou 1,91 $ par action, comparativement à 270,6 millions $ ou 1,85 $ par action l'année précédente. Les revenus ont augmenté à 1,6 milliard $, par rapport à 1,4 milliard $ en 2012.

À la Bourse du Nasdaq, l'action de Lululemon a gagné jeudi 2,97 $ US, ou 6,2 pour cent, pour clôturer à 51,20 $ US.