NOUVELLES
27/03/2014 11:52 EDT | Actualisé 19/08/2014 11:46 EDT

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi en Asie, les investisseurs guettant les minutes d'une réunion de la banque centrale américaine et le rapport sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 34 cents, à 94,82 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre perdait 3 cents, à 101,53 dollars.

Les analystes anticipent une hausse, pour la troisième semaine de suite, des réserves de brut entreposés à Cushing, un terminal pétrolier du centre des Etats-Unis où sont stockés les barils servant de référence au WTI.

Cette augmentation a été en partie causée par la suspension début août des activités de la raffinerie de Coffeyville dans le Kansas en raison d'un incendie.

Le département américain de l'Energie publiera son rapport hebdomadaire sur les réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis mercredi à 14H30 GMT.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les réserves de brut auraient de leur côté diminué de 900.000 barils lors de la semaine terminée le 15 août.

Celles d'essence sont attendues en baisse de 1,3 million de barils et celles de produits distillés de 700.000 barils.

Les investisseurs scruteront mercredi le compte rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), puis le discours vendredi de la présidente de la banque centrale américaine Janet Yellen à Jackson Hole (Wyoming, nord-ouest des États-Unis) à l'occasion de la grande réunion annuelle des banquiers centraux américains.

Les investisseurs surveilleront l'événement à la recherche de tout indice sur la volonté de la Fed de s'occuper davantage des risques potentiels d'inflation ou de la faiblesse persistance de certaines composantes du marché du travail, selon des analystes.

Mardi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait perdu 1,93 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 94,48 dollars, victime d'un mouvement de vente d'investisseurs spéculatifs.

A Londres, le Brent avait terminé à 101,56 dollars dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 4 cents.

bjp/mba/ac/gab/mf