NOUVELLES
27/03/2014 05:17 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Le TSX recule après la publication de données mitigées aux États-Unis

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé jeudi en légère baisse malgré le dévoilement de meilleures données que prévu sur le produit intérieur brut et les demandes de prestations d'assurance-emploi aux États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a rendu 5,26 points pour terminer la séance avec 14 178,84 points, cédant sous la pression à la baisse des titres des secteurs de l'or et des technologies. Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,43 cent US à 90,65 cents US.

Le département américain du Commerce a indiqué que les dépenses des consommateurs avaient progressé à leur rythme le plus rapide en trois ans au cours du trimestre d'octobre à décembre, ce qui a permis à l'économie américaine de croître au taux annuel de 2,6 pour cent pendant cette période.

Le nombre de demandes hebdomadaires de prestations d'assurance-emploi a en outre reculé à son plus bas niveau depuis novembre, un signe que l'activité d'embauche pourrait être en voie de connaître une reprise.

Malgré ces chiffres encourageants, le nombre d'Américains ayant signé un contrat pour acheter une maison a reculé pour un huitième mois consécutif en février, ce qui laisse présager un ralentissement des ventes immobilières au cours des quelques prochains mois.

Wall Street n'a pas réagi très vigoureusement à la publication de ces données économiques mitigées. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 4,76 points à 16 264,23 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 3,52 points à 1849,04 points et que l'indice composé du Nasdaq a rendu 22,35 points à 4151,23 points.

À Toronto, l'action de BlackBerry (TSX:BB) a reculé de 19 cents à 9,96 $ alors que le fabricant de téléphones intelligents se préparait à dévoiler, vendredi, ses résultats financiers pour le quatrième trimestre. La société de Waterloo, en Ontario, procède à d'importantes modifications à son modèle d'affaires depuis l'an dernier pour tenter de rester concurrentielle face à ses rivales comme Apple et Samsung.

Du côté des matières premières, le cours du lingot d'or a cédé 8,60 $ US à 1294,80 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. C'est la première fois en six semaines que l'or recule sous la barre des 1300 $ US.

Le prix du cuivre a avancé de 3 cents US à 2,99 $ US la livre à New York, tandis que le cours du pétrole brut s'est emparé de 1,02 $ US à 101,28 $US le baril.

Le secteur des soins de santé a enregistré la plus importante perte du parquet torontois jeudi, avec un recul de 0,98 pour cent. À l'inverse, celui des services publics s'en est tiré avec le meilleur gain, soit une progression de 1,06 pour cent.