Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les tirs nord-coréens

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné les derniers tirs de missiles nord-coréens, qui ont, selon lui, violé les résolutions des Nations unies, et il continuera de discuter de la mise en place de sanctions « appropriées », a déclaré sa présidente luxembourgeoise, Sylvie Lucas.

L'armée nord-coréenne a procédé mercredi aux premières heures à deux tirs de missiles de moyenne portée en direction de la mer du Japon, ont annoncé les autorités japonaises et sud-coréennes.

Les projectiles, qui semblent appartenir à la classe Rodong, ont parcouru environ 650 km avant de s'abîmer en mer, selon un membre de l'état-major des forces sud-coréennes.

La condamnation du Conseil de sécurité intervient au terme d'une séance extraordinaire effectuée à huis clos à la demande des États-Unis.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.