NOUVELLES
27/03/2014 10:16 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

La Fed défend la supervision des banques étrangères (Tarullo)

Un responsable de la Réserve fédérale américaine (Fed) a vigoureusement défendu jeudi la supervision par la Fed, l'autorité de régulation des banques, de la santé financière des banques étrangères aux Etats-Unis.

Dans un discours lors d'un symposium d'Harvard à Armonk (New York), Daniel Tarullo, le gouverneur de la Fed plus spécialement en charge de la régulation, a longuement démonté les arguments de ceux qui "se plaignent" qu'il y ait "quelque chose d'injuste (...) à exiger un ratio de levier à une filiale étrangère".

La Fed vient de retoquer mercredi, dans le cadre des tests de résistance qu'elle fait passer aux grandes banques, les projets de distribution de capital de cinq banques dont trois étrangères. Le désaccord a porté notamment sur la méthode d'évaluation des risques de ces institutions.

Ces banques étrangères sont les filiales américaines des groupes britanniques HSBC et RBS, et de la banque espagnole Santander.

M. Tarullo, qui n'a pas commenté les résultats des tests de résistance, a affirmé qu'en matière de régulation les Etats-Unis avaient suivi l'Europe.

"Les Etats-Unis ont été plutôt un suiveur du schéma installé par l'Union européenne qui a été initiatrice dans l'exigence de ce type de critères financiers", a-t-il indiqué.

"Il y a quelques banques étrangères qui préfèreraient le vieux système où elles immobilisaient relativement peu de capital pour mener de larges activités" sur le territoire américain, a poursuivi le gouverneur.

"Mais c'était dangereux pour le système financier et pas très juste pour les concurrents américains", a-t-il ajouté.

Selon les règles de la Fed et de la loi de réforme de Wall Street Dodd-Franck, les filiales de banques étrangères ayant plus de 50 milliards de dollars d'actifs ont du créer un holding bancaire pour leurs activités aux Etats-Unis et présenter les mêmes ratios de fonds propres que des banques d'investissement américaines telles Goldman Sachs ou Morgan Stanley.

vmt/jr