NOUVELLES
27/03/2014 09:57 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

La Colombie sollicitée à son tour pour recevoir des prisonniers de Guantanamo

Après l'Uruguay, la Colombie a été sollicitée à son tour par les Etats-Unis pour accueillir des prisonniers de Guantanamo et va étudier cette demande, a annoncé jeudi la ministre colombienne des Affaires étrangères Maria Angela Holguin.

"Le gouvernement a entendu avec attention cette demande des Etats-Unis", a indiqué à la presse Mme Holguin, en précisant qu'aucune décision n'avait encore été prise à ce sujet.

"Nous n'avons pas donné de réponse, ni évoqué en profondeur cette question", a-t-elle précisé. "Nous n'avons absolument pas avancé avec eux sur ce sujet", a encore insisté la ministre.

Ces déclarations surviennent après des informations parues dans la presse uruguayenne selon lesquelles Washington aurait sollicité la Colombie et le Brésil pour le transfert de prisonniers détenus sur cette base américaine située à Cuba.

La Colombie est l'un des plus proches alliés en Amérique latine des Etats-Unis, qui participent depuis 15 ans au financement d'un plan de lutte contre les guérillas et le narcotrafic dans ce pays.

La semaine dernière, l'Uruguay a accepté de recevoir cinq prisonniers de Guantanamo sous le statut de réfugiés, à la demande des Etats-Unis, dans le cadre de la fermeture de cette prison programmée par le président américain Barack Obama.

Les transfèrements depuis Guantanamo se sont accélérés ces derniers mois avec le retour chez eux de trois Algériens, deux Saoudiens et deux Soudanais. Mais 154 détenus sont toujours dans cette prison spéciale créée sous le président George W. Bush après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

pcp/pz/emb