NOUVELLES
27/03/2014 11:19 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

GP de Malaisie - Vettel n'aime pas le bruit des nouveaux moteurs hybrides

Le quadruple champion du monde de Formule 1, l'Allemand Sebastian Vettel, a rejoint le grand argentier de la F1, Bernie Ecclestone, en affirmant jeudi à Sepang, à trois jours du Grand Prix de Malaisie, que les nouveaux moteurs V6 turbo hybrides ne faisaient pas assez de bruit.

"C'est de la merde, je pense qu'il va falloir le changer", a répondu Vettel à une question sur le bruit des nouveaux moteurs, qui divise le paddock de F1. En produisant une douzaine de décibels de moins que les V8 atmosphériques de 2,4 litres de cylindrée qui étaient encore en vigueur l'an dernier, les nouveaux V6 turbo de 1,6 litre font quasiment deux fois moins de bruit, selon les experts.

Le pilote Red Bull a eu le temps de bien écouter le bruit des nouveaux moteurs, comparé par certains à celui d'un aspirateur, car il a abandonné prématurément à Melbourne, au quatrième tour du premier Grand Prix de la saison, à cause d'un problème de... moteur !

"J'étais sur le muret des stands pendant la course, et c'était plus calme que dans un bar. C'est mon opinion. Et je pense que pour les fans ce n'est pas bien", a dit Vettel, 26 ans, en arrivant en Malaisie. Pour lui, "la F1 doit être spectaculaire, et le bruit est l'un des facteurs les plus importants".

"Je me souviens que quand j'étais petit, j'avais cinq ou six ans quand j'ai vu des F1 pour la première fois, pendant des essais libres au GP d'Allemagne. Ce dont je me souviens le mieux, c'est le bruit énorme des moteurs, on sentait les voitures sur le sol, tout le sol vibrait. C'est dommage que l'on ne puisse plus en profiter", a ajouté Vettel.

th/dlo/fbx