NOUVELLES
27/03/2014 05:54 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Glissement de terrain aux États-Unis: au moins 25 morts et 90 disparus

DARRINGTON, États-Unis - Les secouristes ont affronté la pluie et surmonté leur propre fatigue, jeudi, cherchant d'autres corps et espérant un miracle dans l'amas de boue et de débris qui a dévasté une petite localité de l'État de Washington, aux États-Unis, tuant au moins 25 personnes.

L'objectif principal des secouristes est de retrouver d'autres corps et de raccourcir la liste des disparus qui compte encore 90 noms, après la tragédie de samedi dans la communauté d'Oso, près de Seattle.

Mais cela n'a pas empêché les quelque 200 personnes qui s'affairent dans les débris de s'accrocher à l'espoir de retrouver au moins un survivant.

«Mon coeur me dit qu'il est encore trop tôt pour abandonner», a déclaré le chef du service des incendies du comté de Snohomish, Travis Hots. «Si nous ne trouvons qu'une seule personne encore en vie, nos efforts en auront valu la peine.»

Après six jours de recherches, les autorités ont prévenu les résidants qu'ils devaient s'attendre à ce que le bilan s'alourdisse considérablement. Seize corps ont été dégagés des décombres, mais des responsables ont indiqué qu'au moins neuf autres corps avaient été localisés en date de mercredi soir.

Le bureau du coroner n'a identifié qu'une seule victime pour l'instant, une femme de 45 ans, Christina Jefferds.

Cinq personnes blessées dans le glissement de terrain sont toujours hospitalisées, dont un garçon de cinq mois qui est dans un état critique.

En plus de 90 disparus, les autorités recherchent 35 autres personnes qui pourraient s'être trouvées dans la zone au moment de la catastrophe.

Si des dizaines d'autres corps sont découverts comme le redoutent les autorités, il s'agira de l'un des plus grands désastres naturels de l'histoire de l'État de Washington.

«Nous savons que cela pourrait devenir l'une des plus grandes pertes de vies humaines pour les résidants de Washington», a déclaré le gouverneur, Jay Inslee. «Nous espérons que des miracles se produisent.»