NOUVELLES
27/03/2014 04:43 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Des affiches de la CAQ installées de façon non sécuritaire

Après une journée d'imbroglio autour des pancartes de la Coalition avenir Québec, le ministère des Transports du Québec a finalement retiré quatre des six affiches du parti qui étaient installées depuis mercredi le long l'autoroute Henri-IV.

Guillaume Paradis, porte-parole du ministère des Transports, souligne que le ministère a pris cette décision après avoir analysé la situation mercredi.

Les affiches retirées pouvaient compromettre la sécurité des automobilistes.

« Les affiches étaient placées trop près de la route et dans d'autres cas, il y avait également l'utilisation de sacs de sable pour l'arrimage des pancartes qui posait problème », explique-t-il.

Il précise par ailleurs que la pose d'affiches dans les emprises autoroutières est interdite.

Le MTQ fait savoir qu'une cinquième affiche installée dans le secteur sera « tolérée », tandis que la sixième affiche devra être enlevée par la CAQ.

Le parti a jusqu'à vendredi pour retirer cette pancarte installée au coin d'Henri-IV et de Sainte-Geneviève.

Le MTQ affirme qu'il procède pratiquement quotidiennement à des opérations de retrait de pancartes durant les campagnes électorales. Les bénévoles, dit-il, commettent souvent des erreurs de bonne foi.

De son côté, le candidat de La Peltrie, Éric Caire, estime que le MTQ est de mauvaise foi.

Éric Caire soutient que ses pancartes avaient été installées de façon sécuritaire.

Les affiches du candidat qui dénoncent l'implantation d'une voie réservée sur l'autoroute Henri-IV seront réinstallées au cours des prochains jours, assure M. Caire.