NOUVELLES
26/03/2014 10:41 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Syrie: après des revers, le régime mobilise des milliers de combattants à Lattaquié (ONG)

Le régime syrien de Bachar al-Assad a mobilisé des milliers de combattants dans son fief de Lattaquié, région côtière de l'ouest du pays, afin de tenter de reprendre des positions clé prises par les rebelles au cours des derniers jours, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les combats faisaient rage mercredi dans cette province où les insurgés sont parvenus à prendre depuis vendredi la localité de Kassab, frontalière de la Turquie, la colline stratégique dite "Observatoire 45" et la localité de Samra, qui donne aux rebelles une ouverture sur la mer.

Un proche du président syrien, Hilal al-Assad, chef de la Défense nationale (milice pro-régime) à Lattaquié, avait été tué dimanche dans les combats à Kassab, selon l'OSDH et les médias du régime.

"Le régime a mobilisé des milliers de soldats et de combattants de la Défense nationale pour reprendre ces zones", explique à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

"Mais il y aussi de nombreux jeunes partisans du régime, en majorité des alaouites, se sont portés volontaires et participent aux combats contre les rebelles", ajoute-t-il.

Les alaouites sont une communauté religieuse issue du chiisme et minoritaire en Syrie face à une population à majorité sunnite. Confession du clan Assad, au pouvoir depuis plus de 40 ans, elle est dominante dans la province de Lattaquié.

"Le régime ne s'attendait pas à cette offensive surprise dans son fief mais il ne va certainement pas laisser les rebelles garder le contrôle", indique M. Abdel Rahmane, notant que lors de la prise de l'"Observatoire 45", cinq officiers avaient été tués.

Les troupes du régime font face notamment aux combattants de l'influent Front Al-Nosra, branche d'al-Qaïda en Syrie, ainsi qu'à des brigades islamistes.

Mercredi, "l'armée bombardait violemment Kassab avec ces chars et ses avions", a indiqué à l'AFP Omar el-Jeblaoui, un militant sur place via internet.

"La bataille est féroce" a affirmé de son côté sous couvert de l'anonymat un rebelle prenant part aux combats. "Il y des milliers de rebelles prêts à repousser la contre-offensive de l'armée. Nous combattrons jusqu'à la victoire ou la mort".

Les succès des insurgés interviennent après les revers qu'ils ont subis au cours des dernières semaines dans la province de Damas, où plusieurs de leurs bastions sont tombés aux mains de l'armée et de son puissant allié libanais, le Hezbollah.

La guerre en Syrie a fait plus de 146.000 morts depuis trois ans.

ram-ser/hj