NOUVELLES
26/03/2014 11:45 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

NBA - Indiana remporte le choc de l'Est, San Antonio se promène

Indiana a remporté le très engagé choc de la conférence Est contre Miami 84 à 83 mercredi alors que San Antonio a signé sa 15e victoire de rang.

A moins d'un mois du début des play-offs, l'affiche entre Indiana et Miami était plus qu'un simple match de saison régulière.

Les deux équipes, déjà qualifiées pour les play-offs, ont abordé ce match comme s'il s'agissait de la revanche de leur finale de Conférence 2013 remportée par le Heat (4-3).

Mêlant intimidation et engagement physique souvent limite, ce sont les Pacers qui s'en sont le mieux sorti même si LeBron James, qui a fini le nez en sang, a marqué les esprits avec sa charge sur Roy Hibbert.

Le Heat a été mené jusqu'au 3e quart-temps où il est passé en tête pour finir avec une avance de cinq points. Indiana, emmené par Paul George (23 pts, 8 rbds et 4 passes) et Hibbert (21 pts, 4 rbds) a mieux terminé.

Le Heat a retrouvé un LeBron James en version MVP (38 pts, 8 rbds, 5 passes, mais un seul panier dans le "money-time").

Le double champion NBA ne fait plus peur à grand monde avec son bilan de mars (7 victoires, 8 défaites).

"Ils ont dicté le rythme du match, nous n'avons fait que suivre", a regretté James dont la déception n'a pas été atténuée par le titre de champion de la South-East division.

Avec cette 51e victoire pour 20 défaites, Indiana est assuré comme en 2013 de terminer en tête de la Central Division, en attendant mieux.

Le dernier duel en saison régulière entre Heat et Pacers le 11 avril s'annonce sportif.

- Toronto y est presque -

L'autre grand gagnant de la soirée est San Antonio qui a poursuivi son impressionnante série d'invincibilité en battant Denver 108 à 103 avec 29 points de Tim Duncan.

Laissé au repos lundi à cause d'un tendon d'Achille douloureux, Tony Parker n'a pas eu à forcer son talent (10 pts, 4 sur 10 au tir, 4 rbds et 6 passes).

"On a raté quelques petites choses, ils ont de leur côté bien joué le coup, il ne faut pas croire qu'on va battre tout le monde de 20 points", a souligné le meneur français de San Antonio.

Avec 55 victoires dont 15 de suite, à deux succès de la plus longue série de l'histoire de la franchise (en 1996), les Spurs dominent la NBA.

Leur déplacement à Indianapolis le 31 mars pour défier les Pacers s'annonce palpitant.

Les Nuggets ont eux perdu tout espoir de participer aux play-offs.

La Nouvelle-Orléans a contrarié les Los Angeles Clippers (50 v-22 d) en leur infligeant seulement leur deuxième défaite (98-96) du mois de mars.

Les Pélicans viennent d'enchaîner quatre victoires, soit leur meilleure série de la saison qui vient bien trop tard.

Toronto se rapproche d'une première participation aux play-offs depuis 2008 grâce à son succès à Boston 99 à 90.

Les Raptors sont 3e de la conférence Est (40 v-31 d), mais comme les New York Knicks se sont imposés avec 36 points de Carmelo Anthony à Sacramento 107 à 99, il faudra encore à la franchise canadienne un peu patienter pour qu'elle ait officiellement son billet pour les play-offs.

Les Knicks (9e, 30 v-42 d) peuvent encore (un peu) y croire, car Atlanta (8e, 31 v-39 d) a enregistré à Minnesota (107-83) sa quatrième défaite de rang.

jr/jr