NOUVELLES
26/03/2014 11:49 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

La Corée du Nord teste deux missiles à moyenne portée

SÉOUL, Corée du Sud - La Corée du Nord a testé mercredi deux missiles à moyenne portée, selon des représentants américains et sud-coréens.

Le premier tir de missiles Rodong depuis 2009 contrevient à des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et représente une hausse importante de ton, comparativement aux tirs de missiles à courte portée effectués au cours des dernières semaines par Pyongyang pour dénoncer les manoeuvres militaires annuelles des États-Unis et de la Corée du Sud.

La Corée du Nord accuse ces deux pays de préparer une invasion de son territoire.

Les missiles ont parcouru environ 650 kilomètres au large de la côte orientale de la Corée du Nord, mercredi, selon un porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense, Kim Min-seok.

L'arsenal du Nord compte probablement 300 missiles Rodong qui, en théorie, pourraient être munis d'ogives nucléaires si jamais Pyongyang perfectionnait la technologie. Leur portée de 1300 kilomètres leur permettrait de frapper Tokyo et des bases militaires américaines au Japon.

Le tir des missiles a été confirmé par le département d'État américain.