NOUVELLES
26/03/2014 08:50 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Japon: la silhouette du "Jumbo" Boeing 747 disparaîtra des lignes intérieures le 31 mars

Le dernier vol pour passagers d'un Boeing 747 sur les lignes intérieures japonaises est programmé pour le 31 mars, la fin d'une longue histoire avec la population nippone.

Le 31 mars, entre 12H35 et 15H00, pour la dernière fois, un "Jumbo" exploité par All Nippon Airways (ANA) reliera la ville de Naha, sur l'île méridionale d'Okinawa, à l'aéroport de Tokyo-Haneda.

Le Boeing 747 avait commencé d'être employé en 1972 sur les lignes intérieures japonaises à très fort trafic (deux ans après l'entrée en service sur les liaisons internationales), à raison de plusieurs rotations quotidiennes. Des versions spéciales avaient même été conçues pour ce marché, avec jusqu'à 550 places.

Parce qu'il symbolise pour beaucoup de Japonais leur premier vol en avion, voire leurs premières vacances à l'étranger, cet avion est adoré dans l'archipel.

La compagnie nippone historique, Japan Airlines (JAL), qui avait possédé le plus grand parc de 747, n'en a désormais plus dans sa flotte et sa concurrente ANA n'en exploite plus que deux sur les lignes intérieures.

JAL a effectué son dernier vol international avec un 747 il y a trois ans et n'en a plus non plus sur les lignes intérieures.

Le retrait des derniers exemplaires d'ANA est motivé par des raisons économiques: de conception ancienne, le "Jumbo" n'offre plus le rendement énergétique voulu.

Les deux compagnies nippones ont en outre décidé il y a plusieurs années de réduire la taille moyenne des appareils de leurs flottes au profit d'une augmentation des fréquences des vols.

Des admirateurs du "Jumbo" sont attendus lundi pour le dernier décollage à Naha où a été installée une petite exposition consacrée à cet appareil mythique pour les Nippons, un fait que Boeing exploite volontiers pour vanter ses autres appareils auprès des compagnies japonaises.

L'avionneur américain propose désormais un modèle appelé 747-8, mais pour le moment, aucune des deux principales compagnies japonaises n'en a commandé, pas plus qu'elles n'ont passé d'ordre d'achat du modèle rival A380 de l'avionneur européen Airbus.

Le gouvernement japonais possède encore pour sa part deux Boeing 747, mais devrait s'en séparer dans les toutes prochaines années.

kap/emb

BOEING

JAPAN AIRLINES

ANA HOLDINGS

AIRBUS GROUP