NOUVELLES
26/03/2014 08:32 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Inde : le parti du Congrès promet des millions d'emplois

Le parti du Congrès, au pouvoir en Inde mais donné perdant aux prochaines élections législatives, a promis mercredi de créer plusieurs millions d'emplois pour les pauvres et de ranimer une croissance en berne depuis près de trois ans.

Le vice-président du parti Rahul Gandhi a assuré qu'un milliard de dollars seraient consacrés à améliorer les infrastructures du pays, lors de la publication d'un manifeste en vue des élections du 7 avril.

Il a également assuré qu'il ferait mentir les sondages donnant le parti du Congrès, au pouvoir depuis dix ans, largement défait par le parti nationaliste hindou.

"Nous allons créer un axe industriel qui donnera des emplois à des millions et des millions de personnes", a déclaré Gandhi lors d'un meeting au siège du parti à New Delhi.

Le Premier ministre sortant Manmohan Singh, 81 ans, a assuré que l'éventuel prochain gouvernement du Congrès serait composé de personnes exemptes de toute suspicion de corruption, alors que de nombreuses affaires ont terni l'image de l'exécutif indien ces dernières années.

Tant le Premier ministre que Rahul Gandhi, qui conduit la campagne du parti, ont reconnu que de gigantesques efforts seraient encore nécessaires pour sortir de la pauvreté des dizaines de millions de personnes et ranimer une croissance tombée à 4,7% sur 2012/13, son plus bas depuis 10 ans.

Le manifeste de 48 pages du Congrès vise le retour à une croissance à 8% d'ici trois ans et promet de fournir une formation à 100 millions de jeunes, ce qui leur permettra d'accéder à l'emploi d'ici cinq ans.

Le parti a aussi promis de maintenir une politique d'aides sociales tournées vers les plus pauvres et de garantir un accès à un logement et une couverture médicale à des millions d'Indiens.

bb-anb-tha/ef/ia