NOUVELLES
26/03/2014 04:21 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Harper avertit l'Allemagne que Poutine a une mentalité digne de la guerre froide

MUNICH - Le premier ministre Stephen Harper a mis l'Allemagne en garde contre la Russie, mercredi, lui rappelant le danger représenté par un leader ayant une mentalité inspirée de la Guerre froide qui n'avait pas hésité à s'arroger une partie du territoire d'un pays voisin.

Prenant la parole devant des gens d'affaires de la Bavière, M. Harper a déclaré qu'il lui semblait de plus en plus évident que la Guerre froide ne s'était jamais terminée pour Vladimir Poutine, et que cela influençait la manière dont le président russe voyait les choses.

Il a ajouté que le monde ne pouvait se permettre de laisser l'Europe redevenir un continent où les gens saisissent des territoires et revendiquent des portions des autres pays, et où les plus grandes puissances militaires sont prêtes à envahir leurs voisins ou à leur arracher des régions.

Selon le premier ministre, les Allemands sont particulièrement bien placés pour savoir que ce genre de procédé constitue une menace à long terme pour la sécurité et la paix mondiales.

Stephen Harper a rencontré les dirigeants du milieu des affaires allemand pour vanter l'économie canadienne, mais même dans ce contexte, les événements survenus récemment en Europe orientale ont figuré parmi les principaux sujets abordés.

M. Harper discutera jeudi avec la chancelière allemande, Angela Merkel, à Berlin.