NOUVELLES
26/03/2014 03:12 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Egypte/présidentielle: Sissi se prépare à annoncer sa démission de l'armée

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi doit publier sous peu un communiqué, à l'issue d'une réunion avec le président par intérim et le commandement de l'armée égyptienne, au cours de laquelle il devait annoncer sa démission avant la présidentielle prévue au printemps, ont indiqué l'armée et un média d'Etat.

Le maréchal va "publier un communiqué sous peu", a annoncé en soirée le porte-parole de l'armée sur sa page Facebook, peu après avoir annoncé que la réunion avait pris fin.

Citant une source militaire, le site internet du quotidien gouvernemental Al-Ahram indique que le maréchal Sissi doit annoncer au cours de cette réunion entamée à la mi-journée "sa démission du poste de ministre de la Défense", condition sine qua non s'il veut se présenter à la présidentielle.

Le maréchal Sissi, nouvel homme fort du pays, a rassemblé ses affaires dans son bureau au ministère de la Défense avant de se rendre à cette réunion, précise le journal.

En fin d'après-midi, le président par intérim Adly Mansour a rejoint cette réunion, après son retour du Koweït, où il a assisté au sommet annuel de la Ligue arabe. Il a promu au rang de général le chef d'état-major Sedki Sobhi, pressenti pour remplacer le maréchal Sissi à la tête de l'armée, a annoncé la présidence dans un communiqué.

Un haut gradé a confirmé à l'AFP que le maréchal allait démissionner mercredi.

Architecte de la destitution en juillet du président islamiste Mohamed Morsi, le maréchal Sissi est de loin la personnalité la plus populaire d'Egypte et il est donné favori de la présidentielle.

Depuis la destitution de M. Morsi, seul chef d'Etat jamais élu démocratiquement en Egypte, ses partisans sont durement réprimés et cette implacable campagne a fait, selon Amnesty International, au moins 1.400 morts.

Pour être éligible toutefois, le maréchal doit quitter ou prendre sa retraite de l'armée et démissionner du gouvernement intérimaire au sein duquel il est actuellement ministre de la Défense et vice-Premier ministre.

se-sbh/hj