NOUVELLES
26/03/2014 09:59 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Des victoires, des quasi-certitudes

Après avoir battu les robustes Maple Leafs et les puissants Bruins, et évité de tomber dans le piège des Sabres de Buffalo, tout ça en quatre soirs, les joueurs du Canadien ont eu droit à un congé d'entraînement bien mérité mercredi.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Congé d'entraînement, précisons, car les joueurs étaient tout de même attendus à l'aéroport pour s'envoler vers Détroit, où ils amorcent un voyage de quatre matchs contre quatre autres rivaux de division : les Red Wings, les Panthers, le Lightning et les Sénateurs.

C'est là le cœur d'une séquence cruciale au cours de laquelle le Tricolore devait déterminer son sort pour le début des séries. L'équipe dispute en effet huit matchs de suite contre des adversaires de la Division atlantique. Après trois de ces huit matchs, c'est six points sur une possibilité de six.

« À Toronto, c'était un match crucial qu'on ne pouvait pas perdre, a rappelé l'attaquant Daniel Brière, après la rencontre de mardi. À Boston, l'émotion nous a transportés, et on voulait la victoire pour (Peter) Budaj. Le match des trois qui était oublié était celui contre les Sabres. Comme c'était difficile de se motiver, c'était un gros effort d'obtenir deux points. »

« C'est une période importante de la saison, a ajouté le gardien Carey Price. Tout le monde tente de se qualifier, donc en amassant des victoires contre des équipes de division, ça bâtit notre confiance. »

Direction Tampa?

Et tout indique que le sort du Canadien pour amorcer les séries est déjà connu.

La séquence de succès du CH coïncide en effet avec les déboires des Maple Leafs de Toronto (six défaites de suite) et la stagnation des Red Wings (5-4-1 à leurs 10 derniers matchs). Devant, les Bruins de Boston filent tout droit vers un titre de division, avec une avance de 15 points sur le Canadien.

Avec le nouveau système des séries qui fait en sorte que les équipes de 2e et de 3e places d'une même division s'affrontent au premier tour, un duel avec le Lightning de Tampa Bay est actuellement l'option la plus probable. Selon le site de statistiques Sportsclubstats.com, les chances d'un choc Canadien-Lightning, d'entrée de jeu en séries, s'élèvent à 96 %.

Le Tricolore trône au 2e rang de sa division avec 89 points, 2 de plus que le Lightning. Les Wings et les Leafs sont à sept points de l'équipe de Steven Stamkos.

À moins d'une catastrophe ou d'un miracle, les deux équipes renoueront au printemps pour la première fois depuis 2004. Cette année-là, la formation floridienne avait balayé les Montréalais en quatre matchs au deuxième tour, en route vers l'unique conquête de la Coupe Stanley de son histoire.