NOUVELLES
26/03/2014 07:07 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Des ventes encourageantes

Le groupe evenko est plus que satisfait de la réponse du public pour les deux matchs préparatoires du week-end entre les Blue Jays de Toronto et les Mets de New York.

À environ 48 heures du premier duel, prévu vendredi soir, déjà plus de 80 000 billets ont trouvé preneurs pour l'ensemble des deux rencontres: un peu plus de 35 000 pour vendredi et près de 45 000 pour le match de samedi après-midi.

« La réponse est incroyable, a déclaré Simon Arsenault, gestionnaire d'événements chez evenko, la branche divertissement du Canadien de Montréal. L'intérêt est là, il n'y a aucun doute là-dessus. »

« À titre comparatif, les Dodgers de Los Angeles et les Diamondbacks de l'Arizona ont attiré 76 345 spectateurs au Sydney Cricket Ground, en Australie, pour deux matchs de la saison régulière le week-end dernier. »

L'affluence aux guichets a même forcé evenko à imprimer des billets pour six sections qui ne devaient pas être utilisées dans les hauteurs du Stade olympique pour le match de samedi, si bien que la foule pourrait atteindre le cap des 50 000 spectateurs pour cette rencontre, alors que la capacité initiale devait être de 46 000 spectateurs.

« Pour accommoder la très forte demande, on a dû ouvrir ces sections, a ajouté Arsenault. Et les billets se vendent. »

« Si on pouvait jouer devant 50 000 spectateurs pour un match du calendrier préparatoire, ce serait incroyable, a indiqué Howard Starkman, vice-président, projets spéciaux des Blue Jays. À Toronto, nos meilleures foules sont de l'ordre de 45, 48 000 spectateurs. C'est très rare que nous atteignions 50 000 personnes. Nous, on s'attendait à jouer devant environ 25 000 personnes par match. (...) S'ils peuvent attirer 45 000 personnes pour un match préparatoire, c'est bon pour Montréal et pour le baseball au Canada. »

Assez pour donner un coup de pouce au retour du baseball à Montréal?

« Personnellement et au nom des Blue Jays, ce serait super que le baseball revienne. Mais ça prend plus que du succès aux guichets lors de ces deux rencontres, a noté Starkman. Il faut un investisseur avec les poches profondes et un nouveau stade. Sans nouveau stade, c'est impossible. »

« Du côté d'evenko, le but n'était pas de tenter de ramener le baseball professionnel à Montréal, a précisé Arsenault. Pour nous, il s'agit d'amener des grands événements sportifs de façon ponctuelle, comme nous le faisons avec la NBA et l'UFC. »

Les Blue Jays et evenko ont par contre réitéré leur intention de faire de cet événement un rendez-vous annuel, mercredi, alors que les médias montréalais ont pu constater l'ampleur des travaux effectués au Stade olympique afin qu'il réponde aux normes du Baseball majeur.

« Nous allons très certainement étudier cela, a admis Starkman. Mais avant toute chose, on va jouer ces matchs, voir comment tout va se passer et souhaitons que nous serons de retour la saison prochaine. »

Les Jays songent à lancer l'invitation aux Tigers de Detroit, aux Pirates de Pittsburgh ou aux Braves d'Atlanta si l'expérience devait se répéter. Mais pas question de jouer des matchs de saison régulière: le Baseball majeur ne le permettrait pas.

« La seule façon que nous pourrions jouer des matchs réguliers, c'est si un incident dans notre stade devait nous forcer à déplacer des matchs, a précisé Starkman. Mais sinon, il n'y a pas de raison de jouer des matchs de saison régulière ailleurs (qu'à Toronto). »

Par contre, Starkman a ajouté que Montréal serait grandement considérée s'ils devaient être délogés, comme ce fut le cas lors du sommet du G20, en 2011. Les Jays avaient alors dû jouer une série de matchs « à domicile » à Philadelphie, ce qu'ils n'accepteront plus.

« Maintenant que le Stade olympique répond aux critères du Baseball majeur, il deviendrait notre premier choix », a-t-il dit.

Merci à Dame Nature

Par ailleurs, après le cauchemar vécu par l'Impact de Montréal la semaine dernière, il a été impossible de ne pas parler des prévisions météo du week-end, qui s'annoncent plutôt bien pour que les matchs aient lieu: un peu de pluie avec 6 degrés Celsius pour vendredi et ensoleillé pour samedi, avec un mercure à 3 degrés Celsius. Contrairement au match de la Major League Soccer, les Jays n'auraient pas pu reporter le match à plus tard, puisque dès samedi soir, ils s'envolent pour la Floride, où ils amorceront leur campagne contre les Rays de Tampa Bay, lundi.

Qui plus est, si Dame Nature n'avait pas collaboré pour l'une des deux journées, ce sont les deux matchs qui auraient été annulés, puisque les Jays et les Mets n'auraient pas fait l'aller-retour Floride-Montréal pour une seule rencontre.

« Selon l'entente que nous avons convenu avec evenko, la date limite est jeudi matin, 9 heures, a expliqué Starkman. C'est à ce moment que je dois donner le feu vert pour que l'équipe s'envole de la Floride sur un vol nolisé. Mais les pronostics semblent plutôt bons. »

Plusieurs activités seront présentées en marge de ces deux rencontres. Vendredi soir, un hommage posthume sera rendu au regretté Gary Carter en présence de sa famille, tandis que samedi, c'est l'édition 1994 des Expos de Montréal qui sera célébrée avant la rencontre. Dimanche, 700 jeunes joueurs de Baseball Québec sauteront sur le terrain pour participer à une école de baseball. La fédération provinciale recevra également une part des recettes aux guichets afin d'aider au développement du sport au Québec.