VIVRE
26/03/2014 11:14 EDT | Actualisé 26/03/2014 11:15 EDT

Dangers du casque audio : 5 choses à savoir avant de le mettre sur vos oreilles

Sam Edwards via Getty Images

Radio le matin, musique dans le métro ou dans les transports, casque à plein tube au bureau... du matin au soir, nos oreilles sont plus que jamais sollicitées. Et parfois en danger.

En cause, les baladeurs mp3 et les casques qui ont changé la donne. D'abord, parce que la musique est désormais compressée, du coup les reflets sonores disparaissent ce qui pousse les utilisateurs à augmenter le volume. Ensuite, en raison des écouteurs: souvent un modèle spécifique que nous achetons séparément du baladeur, et qui n'est pas forcément adapté à l'appareil.

Or écouter trop de musique peut définitivement nuire à notre audition. À force, "les cellules sensorielles ne se reproduisent plus, ce qui fragilise votre oreille et peut provoquer des acouphènes [bruits parasites, sifflements, gêne, diminution significative de l’ouïe, ndlr.]" explique le docteur Sylvain Néron, ORL, et représentant de la campagne Agi-Son.

Pour ne pas abîmer vos oreilles et faire en sorte que la musique reste un plaisir, voici 5 choses à savoir avant de mettre votre casque que nous a soufflées le docteur Néron:

Le risque est-il le même pour tout le monde? Non. "Les gens ne sont pas tous égaux, les dégâts peuvent être plus ou moins grave en fonction de la fragilité des oreilles. En revanche aucun examen ne permet d'évaluer cette fragilité. Les seules pistes qu'un médecin peut avoir résultent du facteur génétique", explique le docteur Néron. Raison de plus pour prendre ce risque en compte: "de plus en plus de personnes, de plus en plus jeunes, présentent des troubles auditifs. Mettre en danger ses oreilles n'est pas anodin. Au même titre que le tabac ou l'alcool, la notion de risque décalé dans le temps est dur à cerner par les jeunes." conclut le médecin.

La campagne Agi-Son

Le principal objectif de cette campagne est de sensibiliser les jeunes à l’écoute du MP3. Forte du succès de cette Campagne auprès des populations en 2013, et au vue de la satisfaction des collectivités et régies de transport partenaires, AGI-SON réédite cette campagne de prévention à l’écoute du MP3, ludique et humoristique, dédiée aux transports en commun en 2014.

Leur message : "Le vieillissement de l’oreille est naturel et il est assez logique de moins bien entendre à 86 ans. Mais, plus jeune, si l’on a déjà des troubles auditifs, ce n’est pas naturel mais il est possible de préserver son audition avec des gestes simples!" Éduquer, former, sensibiliser et s'engager auprès des personnes pour prévenir des importants risques que constitue l'écoute abusive et intensive de musique via le port d'un casque.