NOUVELLES
26/03/2014 05:18 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Dakar 2015 - Une boucle andine de 9.000 km, de Buenos Aires à Buenos Aires

Le Dakar-2015, dont le tracé a été révélé mercredi, effectuera un "retour aux sources" avec un départ et une arrivée à Buenos Aires ainsi que la réapparition de Peugeot, quatre fois vainqueur et qui revient sur les pistes du rallye-raid.

"On salue le retour du lion sur le Dakar", a déclaré Etienne Lavigne, directeur du rallye après la présentation du parcours, un exigeant périple de 9.000 km via le Chili et la Bolivie.

"Si l'identité de ses recrues et le nom des modèles qui seront alignés à Buenos Aires seront dévoilés dans un futur très proche, les 205 et 405 pilotées en Afrique par Vatanen, Kankkunen ou Ickx du temps de la saga Peugeot auront bien des héritières sur le Dakar-2015", a précisé ASO dans un communiqué.

En début de matinée, Etienne Lavigne avait déjà laissé entendre que ce retour était bel et bien dans les tuyaux.

"On parle beaucoup du retour de Peugeot", avait-il dit. "On prie pour leur retour. Ca pourrait nous permettre de très belles compétition auto, avec de très grands pilotes de renom. Plus il y a de suspense, pour un organisateur, mieux c'est".

Le prochain Dakar, le 37e au total et le 7e en Amérique latine, comptera treize étapes dans trois pays, mais évitera le Pérou. Lima avait officiellement renoncé mardi soir à l'accueillir pour des raisons budgétaires, selon Amaury Sport Organisation (ASO).

La course, qui traversera la cordillère des Andes à deux reprises et une nouvelle fois le désert d'Atacama (Chili), sera ouverte comme les années précédentes aux autos, motos, quads et camions. Elle partira le 4 janvier de Buenos Aires, où aura également lieu l'arrivée le 17 janvier. Les 13 étapes seront annoncées la semaine prochaine par les pays-hôtes.

- Etapes marathon pour tous -

"La grande nouveauté", a souligné Lavigne, "c'est l'organisation d'étapes marathon dans toutes les catégories: pour les motos et les quads comme cette année mais aussi pour les autos et les camions, à des moments différents, sur des terrains différents".

Le but est de "relever la difficulté et l'intérêt de cette édition 2015, qui se déroulera une fois de plus dans des territoires magnifiques". Les trois pays traversés sont "à la fois sublimes mais piégeux, dangereux en termes de parcours".

Les autos et les camions passeront en Bolivie en 2015, contrairement à cette année où seuls motards et +quadistes+ étaient venus.

Lors des étapes marathon, "les pilotes d'autos (et de camions) seront en autosuffisance pendant deux jours, coucheront dans les mêmes conditions que les motards", a-t-il expliqué. "Ils ne bénéficieront d'aucune aide extérieure, ni d'assistance mécanique ou logistique. Ils seront dans des parcs fermés".

"Pour les top pilotes, ça sera intéressant de les voir confrontés à des conditions rudimentaires. Car les véhicules d'assistance, c'est quasiment la moitié de la flotte".

L'opus 2015 du plus célèbre des rallyes-raids dans le monde sera "un peu un retour aux sources, avec un départ et une arrivée à Buenos Aires qui sont la promesse d'un succès populaire", a encore affirmé Lavigne. Le rallye avait déjà fait une telle boucle en 2009, 2010 et 2011.

Le directeur du Dakar a également insisté sur le fait que l'environnement, "loin d'être un problème, est l'une de nos priorités". "Le Dakar évolue là où il est autorisé à évoluer" par les autorités locales, a-t-il rappelé.

Le Dakar-2014 s'était déroulé entre Rosario (Argentine) et Valparaiso (Chili), via un passage en Bolivie pour les seuls motards et +quadistes+. Il s'était achevé le 18 janvier sur un triomphe espagnol dans les catégories motos (Marc Coma/KTM) et autos (Nani Roma/Mini).

heg-dla/chc