NOUVELLES
26/03/2014 11:27 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Crimée: Les deux tiers des navires de guerre ukrainiens saisis par Moscou (Jane's)

Le rattachement de la Crimée à la Russie a porté "un coup terrible" à la marine ukrainienne, dont 12 des 17 principaux navires de guerre et un grand nombre d'appareils de l'aéronavale ont été saisis, souligne le groupe de défense Jane's.

Environ 12.000 des 15.450 membres de la marine ukrainienne étaient basés en Crimée où étaient déployés également les équipements les plus significatifs, quand les forces russes sont intervenues le 27 février, a rapporté le Jane's dans la dernière livraison de sa revue hebdomadaire, publiée mercredi.

En trois semaines d'opérations dans la péninsule, les forces russes ont commencé par instaurer un blocus des ports, dont celui de Sébastopol, avant de prendre tour à tour le contrôle des navires pris au piège et de hisser le drapeau russe sur toutes les bases, y compris le quartier-général des forces navales.

Résultat: à Sébastopol, les Russes ont notamment saisi deux frégates Grisha de classe V, Ternopil et Lutsk, une corvette, le seul sous-marin de la flotte ukrainienne et un remorqueur de haute mer.

Après la prise de la base navale de Novoozerne, sur le littoral nord-ouest, par des hommes des forces spéciales accompagnés de civils armés, des chasseurs de mines, des patrouilleurs et un navire de débarquement sont tombés aux mains des Russes.

Nombre d'avions et d'hélicoptères de la 10e brigade aéronavale de Saski "ont eu plus de chance dans les tentatives d'échapper à l'occupation russe", en parvenant à gagner le territoire ukrainien à partir de la base de Novofedorivka.

Mais plus d'une douzaine d'avions et d'hélicoptères en phase d'entretien ont été abandonnés, alors que la question de la maintenance des appareils ayant échappé aux mailles du filet se pose, du fait de la nationalisation des ateliers de maintenance, situés en Crimée.

Les dernières unités navales de la mer Noire sont concentrées dans une base située au nord du grand port d'Odessa.

Il y a là "moins d'une demi-douzaine de navires de combat" et quelques vedettes de patrouille, au côté du navire-amiral qui fait la fierté de la marine ukrainienne: la frégate porte-hélicoptère Hetman Sagaidachny, précise le Jane's.

Cette frégate ayant pour port d'attache Sébastopol a pu être détournée sur Odessa, alors qu'elle rentrait d'une mission contre la piraterie maritime dans l'océan Indien.

Au nombre des importants matériels saisis en Crimée figurent par ailleurs 39 avions de combat MiG-29 de la base aérienne de Balbek.

Les marins et officiers restés fidèles à Kiev ont quant à eux été contraints de regagner l'Ukraine à bord de voitures civiles ou de transports publics, a rappelé le Jane's.

dh/alm/plh