NOUVELLES
26/03/2014 03:33 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Argentine : nouvelle manifestation de professeurs en grève depuis 15 jours

Des milliers d'enseignants argentins du public ont manifesté en uniforme blanc mercredi à Buenos Aires, pour marquer le 15ème jour d'une grève qui prive de cours plusieurs millions d'écoliers à travers le pays.

La moitié des 24 régions argentines sont touchées par ce mouvement qui a empêché l'année scolaire 2014 de démarrer comme prévu début mars dans de nombreux établissements, de la maternelle au lycée. Dans la province de Buenos Aires, la plus peuplée, quelque 2,5 millions d'élèves sont privés de cours depuis la rentrée (l'année scolaire court de mars à décembre en Argentine).

Mercredi, les manifestants ont défilé dans une atmosphère bon enfant sur l'avenue Callao, dans le centre-ville, aux cris notamment de "l'école publique ne se vend pas, elle se défend!". La manifestation devait prendre fin devant le ministère de l'Education.

Les enseignants, en grève depuis 15 jours notamment à l'appel de la Centrale des travailleurs de l'éducation réclament une réévaluation de 35% du salaire de référence, qui s'élèverait alors de 5.000 pesos (625 dollars). Ils affirment que cette augmentation leur permettrait de faire face à une inflation qui a atteint selon les experts de 25 à 30% en 2013.

Un des dirigeants de la Centrale, Alejandro Micheli, a annoncé à l'AFP que l'objectif était de contraindre le gouvernement fédéral à accéder à la totalité de leurs revendications.

dm/pb/ag/rhl