NOUVELLES
25/03/2014 06:48 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Venezuela: trois généraux accusés de complot ont été arrêtés

CARACAS, Venezuela - Le président du Venezuela a ajouté trois généraux à la liste croissante de personnes et de regroupements qu'il accuse d'avoir comploté contre lui.

Nicolas Maduro a annoncé mardi que les autorités avaient procédé à l'arrestation de trois généraux des forces aériennes, accusés d'avoir fomenté un coup d'État pendant les manifestations anti-gouvernementales. Ils seront jugés par un tribunal militaire.

Selon lui, les militaires travaillaient de concert avec des membres de l'opposition mais l'affaire a échoué lorsque des officiers plus jeunes ont sonné l'alarme.

Il a tenu ces propos en marge d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères de l'Amérique du Sud visant à dénouer l'impasse entre le gouvernement vénézuélien et les militants anti-Maduro, de plus en plus nombreux.

M. Maduro a accusé plusieurs opposants d'avoir fomenté un complot contre lui depuis son arrivée en poste, l'an dernier, à l'instar de celui qui avait brièvement chassé du pouvoir son prédécesseur, Hugo Chavez, en 2002. Il n'a toutefois donné que peu de preuves de ses accusations et peu d'arrestations ont été rapportées.

Le président a qualifié le mouvement d'opposition secouant le Venezuela depuis plusieurs semaines de «coup d'État en développement», accusant les États-Unis de mener une «guerre économique» et de soutenir ceux qui veulent faire sombrer le pays dans la violence.

Les manifestations anti-gouvernementales — déclenchées entre autres par des pénuries de produits de base, l'inflation galopante et le taux de criminalité élevé —, ont fait des dizaines de victimes.