NOUVELLES
25/03/2014 01:31 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Naufrage entre l'Ouganda et la RDC: 107 corps retrouvés

Cent sept corps, dont ceux de 57 enfants, ont été retrouvés après le naufrage d'un bateau samedi sur le lac Albert, à la frontière entre l'Ouganda et la République démocratique du Congo (RDC) , ont annoncé mardi les autorités ougandaises.

Un précédent bilan, donné lundi par le Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR), faisait état d'au moins 98 morts.

"Le nombre total de morts est 107", dont 57 enfants, a déclaré à la presse le ministre ougandais aux Réfugiés, Hillary Onek. Il a précisé que 44 morts étaient de sexe féminin et 63 de sexe masculin.

Il pourrait y avoir eu jusqu'à 250 personnes à bord du bateau, qui ramenait des réfugiés congolais d'Ouganda en RDC, lorsqu'il a chaviré.

"Le nombre exact de passagers à bord reste à établir", a ajouté le ministre.

Il a indiqué que 45 personnes avaient été secourues après le naufrage et que les recherches se poursuivaient pour retrouver d'autres corps.

La navigation sur les grands lacs d'Afrique centrale peut s'avérer aussi périlleuse qu'en haute mer lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises. Les accidents se soldent souvent par des bilans très lourds, en raison de l'absence de gilets de sauvetage à bord et du fait qu'une grande proportion de la population ne sait pas nager.

La tragédie de samedi a eu lieu quelques jours seulement après le lancement d'un campagne des autorités congolaises pour imposer le port du gilet de sauvetage sur toutes les embarcations naviguant en RDC.

str-sas/nb/cah/sd/de