NOUVELLES
25/03/2014 01:45 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Le Soudan veut bloquer les sites internet "négatifs" (médias)

Le Soudan veut augmenter ses efforts pour bloquer les sites internet "négatifs", ont annoncé mardi les médias proches des autorités de ce pays qualifié d'"ennemi d'internet" par des associations.

"Dans les prochains jours, les sites internet négatifs seront bloqués à 100%", a déclaré Moustafa Abdel-Hafez, membre de la compagnie nationale de télécommunications, selon le Centre des médias soudanais (SMC).

Le SMC, proche des services de sécurité dans ce pays conservateur dirigé par un gouvernement islamiste, n'a pas précisé quels sites pourraient être concernés, mais a annoncé un contrôle des cybercafés et une campagne éducative destinée aux enfants.

Même avant cette mesure, l'organisation Reporters sans frontières (RSF) a classé cette année le Soudan parmi les "Ennemis d'internet", expliquant que la compagnie de télécommunications dispose d'une unité de contrôle chargée de déterminer ce qui doit rester accessible.

Lorsque des manifestations anti-gouvernementales ont éclaté en septembre 2013 à l'annonce de la fin des subventions sur les carburants, YouTube et plusieurs sites d'information en arabe avaient été bloqués.

"La compagnie est allée jusqu'à couper entièrement internet dans tout le pays" pour limiter la capacité de mobilisation des opposants, selon RSF.

str-it/fcc/tp