NOUVELLES
25/03/2014 11:45 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Kenya demande de l'aide pour lutter contre le braconnage

NAIROBI, Kenya - Le Kenya demande de l'aide pour lutter contre le braconnage des éléphants et rhinocéros ciblés pour leur ivoire.

Le directeur du Service de la faune du Kenya, William Kiprono, a révélé mardi que les braconniers ont tué 18 rhinocéros et 51 éléphants depuis le début de l'année.

M. Kiprono a nié l'existence d'un réseau de braconniers au sein de son agence et assuré que des mesures ont été prises pour garantir qu'aucun employé ne s'adonne au braconnage.

Il a affirmé que, depuis 2009, 17 employés ont été renvoyés et certains traînés en justice, trois ont été démis et cinq autres mis à l'amende. Il a ajouté que 26 ont fait l'objet d'une enquête, mais qu'aucune preuve n'a été trouvée.

La semaine dernière, le fondateur du Service de la faune du Kenya, le scientifique bien connu Richard Leakey, a déclaré que l'agence a été infiltrée par des gens puissants qui s'enrichissent grâce au braconnage.