NOUVELLES
25/03/2014 01:07 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

François demande à un évêque anti-mafia de rédiger la prière du Chemin de croix

Un évêque italien en lutte contre la mafia a été choisi mardi par le pape François pour écrire les méditations de la Via Crucis, traditionnel chemin de croix du Vendredi Saint avant Pâques au Colisée.

L'évêque italien de Campobasso, Mgr Giancarlo Bregantini, a ainsi été chargé cette année d'écrire les méditations des 14 stations de la Via Crucis.

Vendredi, Jorge Mario Bergoglio avait reçu un millier de membres de familles de victimes de la mafia et avait demandé aux mafieux "de cesser de faire le mal et de se convertir", s'ils voulaient échapper à "l'enfer".

Prêtre ouvrier avant d'être aumônier de prison, Giancarlo Maria Bregantini a été évêque en Calabre, fief de la 'Ndrangheta, et est connu pour ses prises de paroles fortes contre le crime organisé.

Les méditations du premier Chemin de croix que présidait François en 2013 après son élection, avaient été rédigées, à la demande de Benoît XVI, par de jeunes Libanais. Le thème en était "l'injustice et les conflits" au Moyen Orient.

Le Chemin de Croix, célébré chaque année à Rome au Colisée, et qui commémore la Passion du Christ, est toujours un moment important et significatif dans la vie de l'Eglise catholique.

str-jlv/fka